Déco chambre noire : comment adopter cette couleur ?

Le noir apporte élégance et modernité partout où il s'invite dans la maison, et la chambre ne fait pas exception. Adopter cette "non-couleur" dans l'espace nuit est un véritable parti-pris tant elle rompt avec les teintes douces habituellement proposées. Plus simple à maîtriser qu'il n'y paraît, le noir a surtout l'avantage de ne jamais se démoder s'il est associé aux bons tons et matériaux.

Déco chambre noire : comment adopter cette couleur ?
© Little Greene

Qu'il s'invite par touches savamment dosées, ou en total look sur les murs, le noir est idéal pour asseoir la décoration d'une chambre. Son côté sombre, loin d'être un défaut, permet notamment d'envelopper le couchage dans une ambiance feutrée où l'on rêve de se lover. Démonstration.

Comment adopter le noir dans la chambre ?

La peinture noire en total look

Il ne faut pas avoir peur d'assumer la peinture noire au sein de la chambre. En total look, elle apporte beaucoup de caractère tout en préservant la fonction de "repos" de cette pièce qui tolère mal les teintes criardes. Contrairement aux idées reçues, le noir n'est pas déconseillé même lorsque la luminosité vient à manquer dans cette zone de la maison : au lieu d'essayer de corriger ce défaut avec un blanc plus ou moins convaincant, il peut être intéressant de peindre les murs en noir mat pour y créer une ambiance feutrée. 

Les finitions satinées sont en effet déconseillées si l'on souhaite préserver l'essence de cette couleur naturellement sombre. Les plus aventureux pourront même transformer la chambre en véritable "boîte noire" en recouvrant également le plafond de quelques coups de pinceau foncés ! L'éclairage artificiel doit toutefois être irréprochable avec un monochrome. Il est aussi possible de revisiter la chambre avec une peinture ardoise. Ainsi les murs conservent la profondeur du noir mais s'habillent tantôt de petits mots, de dessins furtifs à la craie, qui permettent de moduler l'ambiance en fonction de l'humeur. 

chambre-noire-total-look
© Nordic Factory

Oser le pan de mur foncé

Invité sur un seul pan de mur, le noir permet de souligner une zone clé de la chambre : la tête de lit. Et pour cause, il suffit de quelques coups de pinceau ciblés pour matérialiser l'emplacement du couchage. Concentrer la peinture noire sur une seule paroi est également le meilleur moyen de créer de la profondeur, sans toutefois altérer la luminosité naturelle de la chambre. Beaucoup ont déjà choisi cette option pour compenser un manque de mètres carrés, ou même dessiner un espace bureau en contraste avec le reste de la chambre. Le noir peut aussi délimiter un soubassement dans une pièce un peu trop haute de plafond. Ainsi posée, la peinture foncée apporte une touche "couture" à la décoration, tout en créant de jolies lignes de fuite.

Un sol noir pour une chambre de caractère

Pourquoi se contenter des murs quand il est possible de travailler le noir au sol ? Un revêtement foncé - qu'il soit ébène, charbon ou profondément noir - est un choix audacieux qui bouscule l'ambiance de n'importe quelle chambre. Mais encore faut-il se décider entre une moquette teintée, un béton, un parquet peint ou bien inspiré du Shou Sugi Ban, une technique japonaise qui consiste à brûler la surface du bois pour obtenir un revêtement aussi robuste qu'authentique. Seul bémol à noter : les sols noirs demandent un entretien irréprochable car la poussière s'y voit très rapidement. 

Comment créer une chambre en noir et blanc ?

S'il y a un duo qui tombe sous le sens en matière de déco, c'est bien celui formé par le noir et le blanc. L'association de ces deux "non-couleurs" (elles ne font pas partie du spectre visible des couleurs) permet d'esquisser une chambre intemporelle, graphique et surtout équilibrée. Le blanc a l'avantage de corriger l'aspect sombre du noir, quand ce dernier apporte le caractère qui fait parfois défaut aux murs immaculés. Nous vous conseillons une peinture blanche, rehaussée d'un soubassement ou d'accessoires foncés, pour préserver l'équilibre fragile entre ces deux teintes. 

Cet indémodable duo peut toutefois manquer de fantaisie s'il n'est pas bousculé dans ses codes. Quelques touches de gris suffisent à personnaliser l'atmosphère de la chambre en noir et blanc sans la dénaturer - les nuances perle, argent ou acier permettent ainsi de faire le lien entre ces deux tonalités opposées. Une autre option consiste à piquer ce décor de couleurs inattendues au travers d'accessoires. Une lampe bleu ciel ou une décoration murale teintée de terracotta dynamisent instantanément le couple noir et blanc.

Comment marier le noir dans une chambre ?

Associer le noir avec d'autres couleurs

Le noir reste une base sobre qui peut se marier avec une large palette de couleurs. Il apprécie notamment la profondeur du bleu nuit, du vert forêt, qui accentuent ses qualités enveloppantes et sont donc particulièrement appréciées dans la chambre. Les beiges, écrus et autres nudes, apaisent le tempérament d'une teinte aussi foncée tout en esquissant les lignes d'une atmosphère zen autour du couchage. Une jolie rencontre chromatique que l'on retrouve dans le style wabi-sabi, très en vogue ces dernières années. Quant aux teintes pastel, elles permettent d'introduire le noir dans la chambre d'enfant tout en préservant la douceur de cet univers.

Une chambre entre noir et doré

Le noir donne une allure folle à la chambre, mais il manque forcément de luminosité. Outre le blanc, son meilleur allié est sans nul doute le doré, qui accroche naturellement les rayons du soleil. Un miroir, des cadres ou même des tables de chevet teintées or compensent la faiblesse du noir tout en insufflant une touche sophistiquée. Travailler l'éclairage, en privilégiant par exemple des appliques et des suspensions dorées, permet également de réguler l'ambiance par contraste. Un brin Art déco, ces luminaires aux airs de bijoux ressortent d'autant plus sur la toile de fond du mur noir.

chambre-noir-bois
© Merci

De belles matières dans la chambre noire

Certains matériaux sont d'une grande aide pour contourner l'allure parfois "austère" de la chambre noire. Le bois apporte la chaleur nécessaire s'il est choisi dans une essence claire ou légèrement dorée, comme le chêne. D'une manière générale, travailler avec des matières naturelles comme le rotin, le jonc de mer, la jute, permet de réchauffer l'atmosphère sans fausser le caractère du noir. Il est également possible d'adoucir la dominante foncée avec des linges délicats, légèrement texturisés, qui contribuent à faire de la chambre un nid douillet lorsqu'ils prennent la forme de plaids en lin, coussins duveteux et autres tapis brodés.