Cabinet de curiosité : définition, histoire, objet...

Définis comme de petits musées de particuliers, les cabinets de curiosités fascinent et interpellent depuis des siècles. À tel point que cet esprit de collection d'objets singuliers voire insolites est aujourd'hui un genre décoratif à part entière. Décryptage.

Cabinet de curiosité : définition, histoire, objet...
© AM.PM.

Dérangeant pour certains, fascinant pour d'autres, le cabinet de curiosités suscitent bien des émotions. Curieux d'en savoir plus à son sujet et, qui sait, de le recréer chez vous ? Faites le plein d'idées déco pour un cabinet de curiosités plus vrai que nature

Qu'est-ce qu'un cabinet de curiosités ?

Pour celles et ceux qui l'ignorent encore, un cabinet de curiosités est, par définition, un lieu d'exposition où sont regroupés des objets originaux, hétéroclites et inédits, comme des animaux empaillés, des coquillages, des herbiers, des bizarreries scientifiques... Les cabinets de curiosités sont les ancêtres des musées. Ainsi il vous est possible d'avoir votre propre musée chez vous. Voyez plutôt !

Quelle est l'histoire du cabinet de curiosités ?

C'est au XVIe siècle, à la Renaissance, que les premiers cabinets de curiosités voient le jour en Europe. À cette époque, ils désignent les lieux où sont entreposés et collectionnés des objets rares, exotiques voire étranges. Leur but : mieux appréhender et faire découvrir le monde à travers des pièces qui n'ont pas ou plus d'utilité. Sélectionnés avec soin, ces objets sont classés en deux catégories : les œuvres de la nature : minérales (fossiles, pierres précieuses…), animales (coquillages, cornes, insectes et animaux empaillés) et végétales (fleurs et plantes singulières) et les créations de l'homme : peintures, sculptures, antiquités, instruments scientifiques… Mises en scène et classées dans un meuble que l'on appelle cabinet, ces collections de curiosités deviennent accessibles au public et considérées comme les ancêtres des musées d'histoire naturelle.

cabinet-de-curiosite-buffet
© Cécile Debise/Journal des Femmes

Comment créer un cabinet de curiosités déco ?

Quelques siècles plus tard, le cabinet de curiosités refait surface pour rejoindre les tendances déco en vogue. Imaginée comme un petit musée, à l'image de ceux d'autrefois, cette version moderne a conservé les thématiques phares du genre : biologie, nature, géographie… et pièces atypiques fabriquées à la main par l'homme. Si le meuble d'exposition tel qu'on le connaît à l'époque a moins la cote, c'est pour être remplacé par des étagères simples et des buffets bas. Le décor est lui aussi moins chargé, mais ne perd en rien son esprit éclectique. Cloches en verre ou globes de mariée deviennent des accessoires où se nichent des objets symboliques, comme des bouquets de fleurs séchées ou des trésors de la nature. Les fioles d'apothicaire et flacons de pharmacie s'accumulent dans des formats et coloris différents. Sans oublier les murs qui se prêtent particulièrement au jeu ! Sur fond de papiers peints baroques, miroirs sorcières, herbiers, peintures anciennes et papillons naturalisés s'y affichent fièrement.

cabinet-de-curiosites-WC
© Cécile Debise/Journal des Femmes

Quels objets singuliers dans un cabinet de curiosités ?

Si les animaux empaillés ont longtemps eu le vent en poupe, ce n'est plus tellement le cas dans les cabinets de curiosités contemporains. Aujourd'hui, on leur préfère les trophées de chasse ou massacres, notamment les têtes de chevreuil et de cerf. Mais pour les puristes du style, direction Deyrolle, boutique historique parisienne créée en 1831 où se côtoient tigres, zèbres ou encore canards empaillés. Pour davantage de sobriété, vous pouvez également vous tourner vers les insectes naturalisés, les papillons sous verre, les coraux anciens, les minéraux ou encore les fossiles, joliment mis en scène au cœur de vos collections à l'esprit cabinet de curiosités.

Décryptage