Nettoyer et entretenir une VMC facilement

Vous ne saviez peut-être même pas qu'il fallait la nettoyer et pourtant, l'entretien de sa VMC est indispensable pour un bon fonctionnement et une qualité d'air irréprochable chez soi. Nos conseils pour le réussir sans (trop de) peine.

Nettoyer et entretenir une VMC facilement
© Chatchai Kritsetsakul - 123RF

Equipement obligatoire dans les maisons et les appartements construits après 1982, la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) permet d'aérer continuellement l'intérieur du logement afin de toujours profiter d'un air sain. La VMC permet également de se débarrasser de l'humidité et des mauvaises odeurs, c'est pourquoi son installation est particulièrement importante dans la salle de bains et la cuisine. Et pour garantir le fonctionnement optimal de votre VMC, il s'avère évidemment nécessaire de la nettoyer régulièrement. Sachez que les kits de nettoyage vendus dans les enseignes de bricolage ne seront pas forcément nécessaires pour cet entretien régulier.

Nettoyer une VMC simple flux

C'est le système le plus souvent installé dans les habitations, la VMC simple flux permet de rejeter l'air vicié et de le remplacer par de l'air extérieur. Pour effectuer le nettoyage d'une VMC simple flux, procédez ainsi :

  1. Coupez le courant de votre habitation pour plus de sécurité.
  2. Dépoussiérez les entrées d'air installées dans la pièce de vie et les chambres à l'aide d'un chiffon doux, tous les 3 mois environ.
  3. Nettoyez les bouches d'extraction situées dans la salle de bains et la cuisine, tous les 6 mois environ, en retirant la partie amovible et en passant une éponge humide savonneuse.
  4. Séchez-la complètement avant de l'installer de nouveau.

Nettoyer une VMC double flux

Plus onéreuse à l'installation, la VMC double flux va non seulement rejeter l'air vicié mais évitera une déperdition de chaleur. Comment ? Grâce à un échangeur qui récupérera la chaleur de l'air expulsé. Pour le nettoyage d'une VMC double flux, suivez les étapes suivantes :

  1. Coupez le courant chez vous pour plus de sécurité.
  2. Dépoussiérez la grille extérieure au moins une fois par an et vérifiez régulièrement qu'elle n'est pas obstruée.
  3. Dépoussiérez les bouches d'insufflation installées dans les chambres et dans la pièce de vie tous les 3 mois environ.
  4. Nettoyez les bouches d'extraction situées dans la salle de bains, les WC et la cuisine tous les 6 mois environ à l'aide d'un éponge savonneuse, en les démontant.
  5. Remplacez les filtres au moins une fois par an.

Faire entretenir sa VMC

L'entretien de sa VMC simple ou double flux nécessitera aussi l'intervention d'un professionnel. Vous devrez ainsi faire nettoyer les gaines ou conduits dans lesquels circulent l'air tous les 5 ans environ, mais aussi faire entretenir le groupe de ventilation simple flux ou la solution de ventilation double flux tous les 2 ans environ.

Vous ferez également intervenir un professionnel si vous remarquez un dysfonctionnement avec la sortie de toit ou si votre VMC devient particulièrement bruyante. Dans tous les cas, n'arrêtez jamais le fonctionnement de votre VMC.

Qui doit payer pour l'entretien de la VMC ?

Si le propriétaire d'un logement doit veiller au bon fonctionnement de la VMC, c'est bien le locataire qui a une obligation d'entretien. En clair, il faudra vérifier au moment de la signature du bail que la VMC fonctionne correctement et c'est ensuite au locataire d'effectuer le nettoyage régulier de la VMC.

En cas de panne pour cause de vétusté de la VMC, au bout de 10 ou 15 ans, les frais de remplacement de la VMC seront à la charge du propriétaire. Si la panne résulte d'un manque d'entretien, le locataire pourrait alors devoir payer la facture.

Ménage et nettoyage