Le minimalisme en déco : comment appliquer ce concept qui va à l'essentiel ?

Quand le désencombrement et la fonctionnalité sont au service de l'épure. Le minimalisme, largement plébiscité par la sphère déco, n'a de cesse de gagner du terrain. Lignes simples, couleurs sobres et rangements discrets répondent en chœur à cette devise chère au concept : se sentir bien avec moins. Comment l'adopter chez soi ? On fait le point.

Le minimalisme en déco : comment appliquer ce concept qui va à l'essentiel ?
© Bloomingville

Le minimalisme est avant tout associé à un courant d'art contemporain qui, dans les années 1960, a conquis un public lassé par l'abstrait et le pop art. Si le mouvement Bauhaus se l'approprie très vite, c'est l'un de ses représentants majeurs, Ludwig Mies van der Rohe, qui mettra les mots justes sur cette philosophie : less is more. Poussé par l'art de vivre slow, qui prône un retour aux sources et une concentration sur l'essentiel, le style minimaliste inspire les intérieurs en quête de bien-être et de sérénité. Le mot d'ordre pour y parvenir : sobriété.

Éliminer l'inutile

L'une des premières étapes à traverser, et non des moindres, pour se créer un cocon minimaliste est le désencombrement, si cher à Marie Kondo. Passer en revue ce dont on a vraiment besoin, mettre de côté les pièces que l'on aime sincèrement… l'idée est simple : reprendre le contrôle sur son environnement. Faire du tri dans tout ce qui a été accumulé pendant des années joue également sur l'état d'esprit dans lequel vous appréhendez votre décor épuré. Privilégier la qualité à la quantité devient alors la règle d'or qui vous accompagne avant chaque achat raisonné.

Une salle à manger minimaliste © Hübsch

Lignes simples et matériaux nobles

Pour composer un espace minimaliste qui fonctionne, il est nécessaire de jongler avec justesse entre dépouillement et chaleur. Le mobilier, modeste et pratique, ne s'encombre pas de fioritures. Si les lignes sont indéniablement simples, elles doivent évoquer à ceux qui les regardent le confort, le raffinement et un sentiment de bien-être. Le choix des matériaux a donc un rôle essentiel à jouer pour répondre à ces deux aspects. Le bois est roi, la transparence du verre inspire la délicatesse, quant aux textiles choisis pour leur belle fabrication, ils habillent de leur légèreté une mise en scène placée sous le signe de la modération.

Un salon confortable à la décoration sobre et raffinée © House Doctor

Rangements discrets pour espaces ordonnés

Faites place nette dans chaque espace en éliminant meubles inutiles et surtout encombrants. Leur remplaçant : le mobilier sobre et fonctionnel qui vient visuellement appuyer l'esprit minimaliste souhaité. Bas, fermé, soigné… il permet de remiser avec élégance ces objets du quotidien qu'on préfère dissimuler. Équipés de niches, tiroirs ou encore systèmes cachés on ne peut plus discrets, ils deviennent de vrais alliés à l'heure où praticité rime plus que jamais avec intérieur dépouillé.

Cette table basse aux lignes minimalistes renferme une niche cachée © Woud
Cuisine minimaliste par Sebastian Cox pour deVOL Kitchens © deVOL
Seules les plus belles pièces sont exposées dans un décor minimaliste © Tine K Home

Le minimalisme en déco : comment appliquer ce concept qui va à l'essentiel ?
Le minimalisme en déco : comment appliquer ce concept qui va à l'essentiel ?

Le minimalisme est avant tout associé à un courant d'art contemporain qui, dans les années 1960, a conquis un public lassé par l'abstrait et le pop art. Si le mouvement Bauhaus se l'approprie très vite, c'est l'un de ses...