La chaise bistrot, une icône du design loin d'avoir dit son dernier mot

Depuis sa création en 1859, la chaise n°14 de Thonet s'est fait un nom. Souvent copiée mais jamais égalée, la chaise bistrot charme néophytes et collectionneurs. Retour sur une success story débutée en Allemagne.

La chaise bistrot, une icône du design loin d'avoir dit son dernier mot
© INGREDIENTS LDN Homewares

Dépourvue d'accoudoirs et caractérisée par un dossier ouvert et une assise le plus souvent tendue de cannage, la chaise bistrot s'est affranchie des tendances pour s'élever au rang d'icône du design. 

La petite histoire de la chaise bistrot 

Inventeur des meubles en bois courbé, l'industriel allemand-autrichien Michael Thonet signe sa pièce maîtresse, la chaise nᵒ 14, en 1859. Aujourd'hui renommée n°214 et plus connue sous le nom de chaise bistrot, cette assise mythique a révolutionné l'industrie à sa sortie. Pourquoi ? De par sa conception d'abord, qui repose sur le courbage du bois massif ou cintrage. Novatrice pour l'époque, cette technique a permis et facilité sa fabrication en série. Mais aussi et surtout parce que la chaise bistrot, composée d'une vingtaine d'éléments - 6 pièces de bois, 10 vis et 2 écrous - était facile à (dé)monter et à transporter. L'ancêtre du meuble en kit en somme !

Aussi légère que résistante, la chaise bistrot reste une réussite incontestable et incontestée. Symbole du chic parisien, elle s'est vendue à plusieurs dizaines de millions d'exemplaires au fil des années. Maintes et maintes fois revisitée, avec plus ou moins de succès, elle est toujours fabriquée dans l'usine Thonet de Frankenberg en Allemagne et fait le bonheur des hôteliers, restaurateurs et bistrotiers du monde entier. Sans oublier qu'elle fait merveille chez les particuliers en mal d'authenticité. 

Où dénicher une chaise bistrot d'occasion ? 

Autrefois vendue au prix d'une bouteille de vin, la chaise bistrot coûte aujourd'hui bien plus cher. Pour un modèle neuf et chiffré, il faudra compter environ 580 euros HT, contre 400 et quelques euros pour une réédition. Quant aux chaises bistrot anciennes, les prix peuvent parfois s'envoler. De toutes celles que l'on a vu passer, nos coups de cœur restent et resteront la chaise bistrot en bois vintage et la chaise bistrot en cannage, deux intemporels du genre. Alors, pour être sûr.e.s de ne pas vous faire arnaquer, on ne saurait que trop vous conseiller de chiner sur des brocantes en ligne, comme Selency, qui proposent des modèles authentifiés, autour de 1 900 euros tout de même. Autres sites sur lesquels vous pourrez trouver de belles chaises bistrot d'occasion ? Le Bon Coin, eBay ou ParuVendu, sans oublier de passer régulièrement dans la structure Emmaüs la plus proche de chez vous. 

chaises-bistrot-thonet-restaurant-panama-berlin
Les chaises bistrot de Thonet sont à l'honneur dans la salle de ce restaurant berlinois © HEJM Foto - Langenheim GbR, Berlin

Où trouver une chaise bistrot à petit prix ? 

Si vous n'avez pas envie de payer votre chaise bistrot les yeux de la tête (et on le comprend), les marques de décoration ont imaginé des modèles de chaises bistrot pas chers. Librement inspirées de la chaise bistrot Thonet, ces revisites mettent en valeur le rotin façon cannage ou le métal, pour un esprit plus indus'. Chaise bistrot BUT, chaise bistrot Maisons du Monde, chaise bistrot IKEA, chaise bistrot alinea... Vous avez l'embarras du choix ! 

Brocante et vide-greniers