Comment bien placer son lit dans une chambre ?

La chambre est un lieu de déconnexion où la qualité du sommeil prime sur toutes les considérations déco. Autrement dit, la position du lit ne doit jamais être laissée au hasard. Voici quelques conseils pour déterminer l'emplacement le plus adapté à la chambre, comme aux envies de ses occupants.

Comment bien placer son lit dans une chambre ?
© Elodie Rothan

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour placer correctement un lit au sein d'une chambre. La superficie, la physionomie de la pièce, mais aussi les habitudes de vie influencent la disposition du mobilier. Les adeptes du Feng Shui misent ainsi sur les énergies terrestres pour installer le lit, quand les cartésiens étudient avant tout la position des portes et des fenêtres. Explications.

Comment placer son lit pour mieux dormir ?

Disposer la tête du lit contre un mur

Si les principes du Feng Shui (un art ancestral chinois basé sur la connaissance des énergies) ne font pas l'unanimité, ils offrent tout de même des clés de réflexion intéressantes pour disposer le lit. Placer la tête au nord permettrait notamment aux ondes magnétiques terrestres de circuler au sein de la pièce et de recharger nos batteries en énergies positives - quand un couchage installé à l'est favoriserait plutôt la méditation et donc l'apaisement de ceux qui y dorment. Que l'on soit sensible ou non au Feng Shui, il reste conseillé d'appuyer la tête du lit contre un mur pour éviter qu'il ne flotte dans la chambre et provoque un sentiment d'insécurité. Au-delà des croyances, la qualité du sommeil est surtout déterminée par la literie (matelas, parures, coussins).

lit-contre-mur
© Elodie Rothan

Éviter la chaleur près du couchage

C'est bien connu, une température élevée au sein de la chambre perturbe les nuits de ses occupants. L'adage s'applique à chaque saison et sous-entend de ne pas surchauffer la pièce à l'approche de l'hiver. Surtout, le lit doit être installé à distance raisonnée du radiateur : mieux vaut disposer le couchage à l'opposé de l'appareil, ou tout du moins éloigner la tête des dormeurs de sa chaleur. 

Comment placer son lit par rapport aux ouvertures ?

Les fenêtres déterminent l'emplacement du lit

Installer le lit sous une fenêtre n'est peut-être pas la meilleure des idées… Si l'emplacement idéal varie naturellement d'une personne à l'autre, il ne fait aucun doute qu'une fenêtre juste au-dessus de la tête risque de perturber le sommeil. Les premiers rayons du soleil s'infiltreront plus vite sous la paupière, sans compter le risque de courants d'air que provoque la proximité d'une ouverture, notamment en hiver. À contrario, placer le couchage face à la fenêtre permet de s'éveiller tout en douceur avec l'augmentation progressive de la luminosité dans la chambre. Il est également plus agréable de visualiser l'extérieur depuis son lit que de se tordre le cou pour apercevoir le temps qu'il fait par la fenêtre.

lit-face-fenetre
© Elodie Rothan

Créer une distance entre la porte et le lit

Toutes les ouvertures ont une influence sur la position du lit au sein de la chambre. Outre les fenêtres, il faut donc prendre en considération la ou les portes (par exemple si l'espace donne à la fois sur un couloir et sur une salle de bains attenante). On évite autant que possible de placer le lit contre un mur percé d'une porte car les allées et venues risquent de créer des courants d'air désagréables. Le battant pourrait également se cogner dans le couchage si celui-ci est trop près de la sortie. Enfin, les adeptes du Feng Shui s'abstiennent d'installer le lit face à la porte car les énergies positives risquent de s'enfuir par celle-ci au lieu de circuler au sein de la pièce.

Installer un lit dans une petite chambre : mode d'emploi

Les règles pour placer un lit sont légèrement différentes avec des mètres carrés limités. Il est toujours conseillé de l'installer contre un mur pour l'ancrer au sein de la pièce, mais pas forcément loin de la porte ou de la fenêtre car la superficie ne permet pas d'éviter ces ouvertures. Une petite chambre (soit moins de 10 m²) est forcément contrainte par sa configuration - dans certains cas, il est indispensable de glisser le couchage dans un angle afin de fluidifier la circulation. Et en présence de mansardes, il est essentiel de disposer le lit là où le plafond est le plus haut et de concentrer les rangements en soubassement ou les occupants risquent de se cogner la tête au réveil.

lit-chambre-sous-les-toits
© Francis Amiand pour Maison Sarah Lavoine

L'emplacement du coin nuit dans un studio

Dans un studio, il est naturel d'aménager le séjour auprès des fenêtres et de reléguer le coin nuit en fond de pièce. Le lit s'installe généralement dans un angle, pour libérer le passage mais aussi bénéficier d'une zone "cocon" qui le distingue du reste du studio. Une impression qu'il est simple de renforcer avec un rideau, un panneau coulissant ou une verrière en guise de cloison. 

Le couchage peut également se détacher du volume avec une plateforme haute de quelques centimètres. Surtout, il doit toujours prendre appui contre un mur ou un élément équivalent, comme un meuble séparateur, un claustra. Car même si la superficie d'un studio contraint l'emplacement du lit, celui-ci a besoin d'un repère clair pour éviter de se perdre dans le volume ou de se confondre avec l'espace salon.