Organiser un vide-maison : les règles à suivre

Alors que les brocantes, vide-greniers et sites de petites annonces ont le vent en poupe comme jamais, voilà qu'une autre manière de vendre ses objets d'occasion attire de plus en plus d'amateurs : le vide-maison. Organisé directement à leur domicile par les particuliers, ce genre d'événement est parfaitement légal, à condition de suivre à la lettre la réglementation.

Organiser un vide-maison : les règles à suivre
© chansont/123RF

Si le vide-maison, ou vente au déballage, mis en place dans son garage, son jardin ou sur le trottoir devant chez soi, est un classique dans d'autres pays, à l'image des Etats-Unis, il est encore assez peu répandu en France. Bien souvent lancé avant un déménagement ou lors d'une succession, il permet la vente d'objets de seconde main sans se soucier des contraintes logistiques et de temps d'un traditionnel vide-greniers. A quelle fréquence ? Pendant combien de temps ? Quelles sont les demandes à effectuer en mairie ? Comment s'organiser pour lancer son vide-maison ? On fait le point.

Que dit la législation sur les vide-maison ?

Que vous organisiez un vide-maison (meubles, bibelots), un vide-garage (outils de bricolage, de jardinage) ou un vide-dressing (vêtements, accessoires) à domicile, la réglementation est claire : pas d'objets neufs, limité à deux fois par an par foyer et d'une durée de deux mois maximum par manifestation.

Une demande en mairie, au moins 15 jours avant le déballage, est obligatoire. A envoyer en lettre recommandée, cette déclaration doit contenir le formulaire Cerfa n°13939*01, précisant la nature des marchandises et les coordonnées de la vente, ainsi qu'une copie de la pièce d'identité du particulier qui planifie le vide-maison.

Si vous souhaitez déballer sur le trottoir devant chez vous, notez que la déclaration doit cette fois être adressée en mairie au moins trois mois avant et être suivie d'une demande "d'autorisation d'occupation temporaire du domaine public". Si elle est acceptée, vous pouvez alors agencer jusqu'à 300 m2 d'étals.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par #corsica #galaxys8 #france (@pinzaludu) le

Au même titre que les professionnels, les particuliers doivent avoir en leur possession un "registre des vendeurs". Ce dernier doit être remis en mairie au plus tard huit jours après la fin du déballage, accompagné d'une attestation sur l'honneur assurant de la non-participation à plus de deux événements de la même nature par an.

Concernant les transactions financières, pas de seuil à respecter ! Le paiement en espèces entre particuliers n'est en effet pas limité mais un écrit peut s'avérer utile, voire indispensable au-delà de 1 500 euros. Pensez à préparer en amont une caisse avec de la monnaie pour faciliter les échanges avec vos clients.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par The Bears House (@the_bears_house) le

Les étapes pour organiser son vide-maison

Réussir son vide-greniers à domicile demande un minimum d'anticipation. Première étape : prévenir ses voisins. Bruits et affluence peuvent en effet engendrer du dérangement pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Il serait tout de même dommage d'être accusé de troubles du voisinage…

Une fois ces derniers mis au courant, il est primordial de communiquer les informations concernant votre vide-maison au plus grand nombre. Flyers et affiches distribués dans votre commune, création d'une page sur les réseaux sociaux ou encore enregistrement de votre événement sur les sites spécialisés (Brocabrac, MyBrocante, vide-maisons.org…) contribuent au succès de cette journée.

Estimer vos objets est également une étape essentielle. Posez-vous cette simple question au moment de fixer les prix : combien d'euros serais-je prêt à mettre pour acquérir ce produit ? Si vous avez des doutes concernant certaines pièces anciennes et rares, n'hésitez pas à faire appel à un commissaire-priseur. Leur appréciation réserve parfois de jolies surprises !

La qualité des biens que vous proposez à la vente a aussi son importance. Privilégiez ce qui est en bon état, classez les produits par univers, étiquetez-les et surtout soignez la disposition. C'est bien connu, pour provoquer des ventes, rien de tel qu'un étal attrayant !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Alice (@aliceetmerveille) le

Organiser un vide-maison : les règles à suivre
Organiser un vide-maison : les règles à suivre

Si le vide-maison , ou vente au déballage , mis en place dans son garage, son jardin ou sur le trottoir devant chez soi, est un classique dans d'autres pays, à l'image des Etats-Unis, il est encore assez peu répandu en France. Bien souvent...