Durée de vie matelas : comment l'optimiser, quand changer ?

En plus d'être coûteux, votre matelas a une durée de vie limitée. Pour savoir combien d'années le garder, comment l'entretenir pour qu'il dure plus longtemps et quand le changer, voici tous nos conseils avisés.

Durée de vie matelas : comment l'optimiser, quand changer ?
© 123RF/betonstudio

Au fil des années, votre matelas peut montrer des signes de fatigue et votre sommeil n'est alors plus du tout réparateur... C'est qu'il est grand temps de le remplacer. Avant d'en arriver là, découvrez combien d'années, en moyenne, vous pouvez conserver le même matelas, à condition de l'entretenir comme il se doit, grâce à nos astuces pour en optimiser la durée de vie. C'est parti !

Quelle est la durée de vie moyenne d'un matelas ?

Bien que tous les matelas du marché ne se valent pas, le niveau de gamme reste tout de même un bon indicateur. Généralement, les fabricants de literie recommandent d'acheter un nouveau matelas tous les dix ans, soit 1 216 jours ou 29 600 heures de sommeil. Et de compléter cet achat avec un sommier de qualité car l'un ne va pas sans l'autre. Si votre matelas a plus de dix ans, vous savez maintenant qu'il est temps de renouveler votre literie.

Comment optimiser la durée de vie d'un matelas ?

Prendre soin de votre literie est essentiel. Cela permet d'éviter que la saleté ne s'y accumule et ne vous cause d'éventuels problèmes de santé. Et cela contribue aussi à conserver les qualités premières de votre literie. Afin d'optimiser la durée de vie de votre matelas, on ne saurait que trop vous recommander de suivre ces quelques conseils !

Investir dans un sommier de qualité

Posé directement sur le sol, votre matelas s'usera beaucoup plus vite en plus d'être mal aéré. Alors que si vous le faites reposer sur un sommier, sa durée de vie sera prolongée. En effet, le sommier qui fait la paire avec le matelas lui offre un support accru et en réduit nettement l'affaissement naturel. Aussi, un sommier de bonne qualité va favoriser la bonne circulation de l'air et empêcher l'humidité de s'accumuler. Le saviez-vous ? Une personne lambda évacue en moyenne 173 litres d'eau par an pendant son sommeil. Raison supplémentaire, s'il en fallait une, de dormir sur un matelas respirant et ventilé. 

Aérer la chambre à coucher au quotidien

Cela peut vous sembler bête comme chou et pourtant, l'aération de l'espace où vous dormez est primordiale. Chaque jour au réveil, il vous suffit d'ouvrir la fenêtre en grand de 10 à 15 minutes, en laissant votre lit défait. De quoi renouveler l'air ambiant et donner un petit air frais à votre lit en même temps !

Aspirer le matelas tous les mois

Comme aux quatre coins de la maison, la poussière s'accumule aussi dans votre matelas et avec elle, bactéries et acariens... Pour vous éviter des quintes de toux en pleine nuit et vous mettre à l'abri de nouvelles allergies, le plus simple reste d'aspirer votre matelas. Idéalement tous les quinze jours si vous souffrez déjà d'allergies qui vous gâchent la vie et si vous ne le faites qu'une fois par mois, ce sera déjà un bon début. Pour ce faire, commencez par retirer couette et oreillers de votre lit - vous pouvez même en profiter pour changer vos draps - et passez ensuite l'aspirateur sur votre matelas. Pour cela, veillez à ce que l'embout de votre aspirateur soit propre !

Nettoyer le matelas pour le désinfecter

Qu'il soit jauni par le temps ou taché par accident, votre matelas mérite un nettoyage en bonne et due forme. Une fois par mois, en plus des étapes précédemment conseillées - aération et aspiration - nettoyez votre matelas à l'aide d'un peu de bicarbonate de soude. De quoi enlever toutes traces indésirables et offrir un vrai coup de frais et de propre à votre matelas. A ce moment-là, vous pouvez aussi en profiter pour changer votre parure de lit.

Retourner le matelas chaque saison

Dans les premiers mois qui suivent l'achat, essayez de retourner votre matelas tous les quinze jours de manière recto-verso mais aussi tête et pied. Passez ensuite à une fois tous les trois mois, à chaque changement de saison. A noter : certains matelas sont dits climatisés, garnis en général de laine sur la face hiver et de coton ou de mousse sur leur face estivale. 

Protéger le matelas à l'aide d'une alèse lavable

En complément et pour vous faciliter la vie et l'entretien de votre matelas, le plus simple reste encore d'investir dans un protège-matelas. Aussi appelée alèse. cette housse lavable protègera votre matelas d'éventuelles déconvenues, comme de la poussière, de l'humidité et de ces satanés acariens. Ce conseil vous est particulièrement recommandé si vous avez des enfants en bas âge en plein apprentissage de la propreté.

Comment savoir quand changer son matelas ?

Affaissement du matelas, maux de dos et cervicales sensibles au réveil, apparition ou augmentation d'allergies... Autant de signes d'alertes qui peuvent vous mettre la puce à l'oreille quant à l'état de votre matelas. Dès l'apparition de l'un ou plusieurs d'entre eux, n'attendez pas, il est grand temps de changer votre matelas. Et une fois le nouveau en votre possession, suivez donc nos conseils avisés pour en prendre soin et le conserver plus de dix années.

Guide literie