Quelle cheville choisir pour du placo ?

Fixer une étagère, accrocher un tableau, suspendre un luminaire… la cheville est indispensable pour visser un élément au mur ou au plafond. Pour ce faire, elle doit être adaptée au type de support ainsi qu'à la charge à soutenir. Dans le cas d'une cloison en placo, plusieurs modèles de chevilles peuvent être utilisés.

Quelle cheville choisir pour du placo ?
© Ready Made - Pexels

Dans la majorité des cas, clouer n'est pas suffisant. Il est donc nécessaire de visser un objet pour l'accrocher. Dans ce cas, il est important de savoir quel type de cheville employer en fonction du poids à fixer et du support à percer. Le placo – également appelé placoplâtre ou encore BA13 – est une plaque de 13 mm d'épaisseur, constituée de plâtre et recouverte d'une couche de carton. Un support très robuste résistant au poids de charges importantes, jusqu'à 50 kg par fixation. À condition d'utiliser des chevilles adaptées.

Les chevilles Molly

Il existe 3 familles de chevilles différentes pouvant être fixées dans du placo. La première concerne les chevilles métalliques – également appelées Molly, du nom de la première marque à l'origine de ce type de cheville. La cheville Molly est la plus courante pour visser dans du BA13. Elle a l'avantage de pouvoir être retirée facilement sans trop abîmer la cloison. Après avoir percé au préalable le mur, il est nécessaire d'employer une pince à expansion pour tirer sur la vis et provoquer l'ouverture de la cheville Molly. Cette action permet de la plaquer contre la surface interne du placo et de la bloquer dans la paroi. Pour les charges lourdes – supérieures à 30 kg – il est conseillé d'utiliser la cheville Molly. Elle permet d'avoir un maximum de contact avec le placo une fois posée et ainsi d'être bien maintenue.

Les chevilles à visser

Autre cheville compatible avec le placo : la cheville à visser. En forme de cône, dotée d'un pas de vis et d'une pointe très affutée, cette cheville ne requiert aucun perçage préalable. Elle se fixe dans le placoplâtre par simple vissage. Rapide à poser, elle est cependant destinée à recevoir des éléments plutôt légers. À noter également qu'elle laisse un trou assez important une fois retirée.

Les chevilles à expansion

Semblable à la cheville métallique, la cheville à expansion vient créer une boule derrière le placo lorsqu'elle est déployée. Multi-matériaux, elle s'adapte aussi bien aux murs pleins qu'aux cloisons creuses. Pour la fixer, il est nécessaire de réaliser un pré-trou. Son déploiement se fait ensuite par expansion. C'est le vissage qui ouvre peu à peu la cheville et l'ancre dans la cloison. Elle s'utilise avec des vis universelles.

Mettre une cheville dans du placo

Pour poser une cheville dans du placo, il est d'abord recommandé de marquer l'emplacement au mur à l'aide d'un crayon. Pour cela, utilisez un mètre enrouleur et un niveau à bulle. Dans le cas de chevilles Molly ou chevilles à expansion, vérifiez sur l'emballage de vos chevilles le diamètre de perçage ainsi que le poids de charge possible. Afin de percer le placo, il est nécessaire de se munir d'un foret béton. Pensez à fixer une butée de perçage pour éviter que le mandrin de la perceuse n'endommage la surface du placo. Enfin, percez doucement. Enfoncez ensuite la cheville métallique jusqu'à sa collerette. Ses ergots vont s'accrocher dans le plâtre et éviter ainsi que la cheville ne tourne. Puis dévissez la vis afin de pouvoir y glisser la pince à expansion. Pressez la pince à fond, de manière à sortir la vis. Revissez et répétez l'opération jusqu'à sentir une résistance. La cheville est alors en place.