8 astuces pour délimiter une entrée ouverte sur le salon

Si elle est appréciée pour créer une scission douce et douillette entre l'extérieur et l'intérieur, il arrive que certains logements ne possèdent pas d'entrée et que la porte s'ouvre directement sur le salon. Fort heureusement, il existe plusieurs solutions pour délimiter ces deux espaces. Et non, vous n'avez pas besoin de bâtir un mur pour créer cette nouvelle pièce !

8 astuces pour délimiter une entrée ouverte sur le salon
© Shoootin - Transition Interior Design

Le rôle d'une entrée n'est pas seulement de créer un espace d'accueil. Très pratique, c'est en effet dans cette pièce que l'on se débarrasse de toutes ces affaires qui transitent entre l'extérieur et l'intérieur. Seulement, certaines "entrées" mènent directement au salon et chaussures, sacs, manteaux et autres clés n'ont réellement d'espaces de rangements. Alors, comment aménager une petite entrée dans un pièce ouverte sur le salon ? Peinture, verrière, claustra, voici toutes nos astuces pour délimiter l'entrée du salon.

Comment délimiter une entrée avec de la peinture ?

Inutile de faire appel à une véritable cloison quand vous n'avez qu'à jouer avec les couleurs ! Pour bien différencier votre entrée de votre salon, peindre les deux espaces dans deux coloris distincts est une superbe astuce pour créer une zone d'accueil à part entière. Si vous pouvez opter pour des teintes claires, comme le pastel, le crème ou le gris qui sont parfaits pour donner de l'éclat à cet espace, n'hésitez pas à oser les couleurs plus franches, surtout si elles tranchent avec les coloris du salon. Mais veillez tout de même à garder un ensemble harmonieux ! Pour vous aménager une entrée encore plus marquée, le mieux est de peindre les murs mais aussi le sol, le plafond voire la porte d'entrée. Un sas ? Non, mais presque ! 

entree-ouverte-salon
© Shoootin - Transition Interior Design

Comment délimiter une entrée sans cloisonner ? 

Vous souhaitez donner l'illusion d'une entrée sans pour autant cloisonner votre salon ? C'est possible ! 

  • Si vous pouvez jouer avec la peinture pour délimiter vos espaces, dépareiller vos revêtements au sol permet également de bien identifier le coin accueil. Un parquet ancien qui tranche avec des tomettes en terre cuite, un carrelage qui vient contraster un sol en béton ciré ou encore des carreaux de ciment qui s'imbriquent dans un sol stratifié, et voilà comment créer un effet trompe-l'œil pour une séparation nette mais douce ! 
  • N'hésitez pas à jouer avec la déco pour habiller les mètres carrés autour de votre porte. Miroir, plantes suspendues, tapis duveteux, patères, ces quelques éléments décoratifs donneront l'impression que vos invités transitent bel et bien par une entrée aménagée.
  • Si les travaux ne vous font pas peur, vous pouvez aussi diviser l'entrée du salon en travaillant sur des différences de niveaux. Et parfois quelques marches ou une petite estrade suffisent à mettre en valeur votre entrée.
  • Bibliothèque, banquette, bacs à chaussures, étagères, en plus d'être pratique, le meuble multifonctions est idéal pour obtenir un espace franc. Il est également possible d'investir dans de grands meubles en prolongement. 
entree-claustra-salon
© Shoootin - Transition Interior Design

Comment fermer une entrée ouverte sur le salon ?

Pour cloisonner vos deux espaces, pas besoin de vous lancer dans des travaux ou d'investir dans du mobilier coûteux, quelques solutions toutes simples permettent de délimiter les pièces, sans obstruer la vue ni encombrer l'espace.

  • Paravent, cloison ajourée en tasseaux de bois, brise vues, misez sur les cloisons amovibles pour créer une frontière. En plus de laisser passer la lumière, étant moins opaques que des meubles ou un mur, ces alternatives ajoutent un vrai atout charme à votre déco. 
  • Très tendance depuis plusieurs années, la verrière se fond dans n'importe quel intérieur, qu'il revête un style industriel, vintage, contemporain ou arty. Délimitant bien les espaces, sans les priver de luminosité, vous pouvez également faire le choix d'une demi-cloison.
  • Le claustra est également une autre astuce pour cloisonner sans calfeutrer. On l'aime pour son adaptabilité, pouvant arborer différents designs, des tasseaux de bois aux motifs graphiques en passant par les formes florales. Bref, il y a de quoi contenter tous les goûts !