Escalier colimaçon : matériaux, dimensions et prix

L'escalier colimaçon est une solution idéale si vous disposez de peu d'espace. Tout en s'adaptant aux contraintes de votre intérieur, il occupe très peu de surface au sol et ne nécessite qu'une petite trémie pour pouvoir accéder à l'étage.

Escalier colimaçon : matériaux, dimensions et prix
© Shoootin - Transition Interior Design

Il tourne, tourne et tourne encore ! L'escalier colimaçon ou hélicoïdal a de quoi séduire par son petit encombrement. Contrairement aux escaliers droits ou tournants, il ne prend pas appui sur un mur, sa structure est auto-portée et sa forme circulaire a une faible emprise au sol.

Quels sont les différents types d'escalier colimaçon ?

L'escalier colimaçon est idéal pour optimiser l'espace. Très souvent utilisé dans les petits appartements pour gagner de la place, il n'en est pas moins employé dans les grands volumes ouverts comme les lofts, conférant aux lieux un esprit industriel. Il devient d'ailleurs souvent un élément de décoration incontestable dans un intérieur. Avec ou sans contre-marches, généralement réversible, l'escalier hélicoïdal offre un large choix de matériaux. En bois, en inox, en acier, en pierre ou encore en verre, il s'adapte à tous les styles de décoration. À noter que l'escalier colimaçon comporte tout de même des inconvénients. Son diamètre, entre 120 et 160 cm, ne permet pas de monter et descendre du mobilier volumineux. Ses marches, de par sa rotation, sont moins larges au centre, rendant l'usage moins aisé qu'un escalier "classique". Il existe cependant des escaliers colimaçons dotés de pas japonais, rendant la montée et la descente moins abruptes.

escalier-en-colimacon
© Cécile Debise/Journal des Femmes

Calculer la dimension d'un escalier colimaçon

Si vous devez effectuer une trémie, gardez à l'esprit que plus elle sera large, moins votre escalier sera raide. Elle peut être ronde ou carrée. À noter également que le palier d'arrivée de l'escalier hélicoïdal occupe généralement 1/4 de la trémie (soit 90°). Dans ce cas, la trémie correspond au 3/4 du cercle (270°). Pour calculer la dimension d'un escalier colimaçon, il est nécessaire d'appliquer la formule de Blondel, basée sur le pas de foulée. Idéalement compris entre 56 et 67 cm, le pas de foulée s'obtient en additionnant la profondeur d'une marche (environ 30 cm) et deux hauteurs de marche (entre 15 et 20 cm). La plupart des magasins de bricolage propose des escaliers colimaçons en kit composé de 12 marches. Très simples à monter, ils sont réversibles et s'adaptent ainsi à votre pièce.

Comment installer un escalier colimaçon ?

Après avoir procédé à vos calculs, il est temps de mettre en place votre escalier hélicoïdal. Pour cela, commencer par fixer l'embase au sol. Il vous suffit de présenter la marche de palier à l'endroit de son futur emplacement et, à l'aide d'un fil à plomb, de repérer l'axe de l'escalier. Une fois l'embase visée dans le sol, il est temps de placer le tube central de l'escalier sur l'embase puis d'alterner entre une entretoise et une marche, et ce jusqu'au sommet. Finissez par la marche de palier qu'il faudra alors fixer au mur par deux équerres. Montez ensuite les colonnettes du garde-corps. C'est ce qui permettra de définir l'intervalle entre chaque marche. Terminez en plaçant la balustrade à l'étage et la main courante vissée en haut de chaque colonnette.

escalier-en-colimacon
© Cécile Debise/Journal des Femmes

Prix d'un escalier colimaçon

Selon le matériau utilisé et la pose ou non par un professionnel, un escalier colimaçon peut voir son prix varier considérablement. Les grandes enseignes de bricolage proposent des modèles en acier en kit à partir de 700 euros et jusqu'à 2 000 euros pour des versions en fonte ou bois.