Enlever la moisissure d'un joint : les astuces efficaces

Les joints de la douche ou de la baignoire sont recouverts de tâches noires ? Il est temps de se débarrasser de ces moisissures potentiellement dangereuses qui envahissent les zones humides de la maison. Du vinaigre blanc au cocktail détonnant de jus de citron et sel, voici quelques astuces - dont certaines piquées à nos grands-mères - pour venir à bout des joints noircis.

Enlever la moisissure d'un joint : les astuces efficaces
© 123RF/realiia

Si les moisissures apparaissent sur les joints de l'habitation, c'est parce que l'humidité et la chaleur favorisent la prolifération de ces champignons. Au-delà des mauvaises odeurs, ces moisissures peuvent avoir un impact sur la santé des personnes sensibles (allergies, troubles respiratoires). D'où l'importance de les déloger rapidement en suivant ces quelques tips de nettoyage.

Comment enlever la moisissure sur un joint en silicone ?

Faire disparaître les taches de moisissure sur un joint demande un peu d'huile de coude ! Une brosse rigide, une éponge, des chiffons propres et pourquoi pas des brosses à dents usagées, tous sont utiles pour traiter les parois de salle de bains ou de cuisine atteintes. Il ne faut cependant jamais récurer à sec : les spores des moisissures risquent de se disperser dans l'air si l'on ne conjugue pas ce matériel avec un produit adapté. Plusieurs ingrédients déjà présents dans nos placards peuvent assainir les joints en silicone :

  1. Le vinaigre blanc, dilué dans l'eau chaude avec une pointe de liquide vaisselle, décape les joints en silicone atteints par les champignons. On évite au maximum d'employer le vinaigre seul car il peut brûler les joints et altérer leur étanchéité s'il n'est pas coupé à l'eau.
  2. Le bicarbonate de soude révèle également ses vertus assainissantes au contact de l'eau chaude. Ce mélange hérité de nos grands-mères peut être frotté sur les joints de la douche ou de la crédence avec une brosse rigide.
  3. Vaporisé sur les joints ou appliqué avec un chiffon préalablement imbibé, l'alcool ménager permet de dire bye bye aux moisissures persistantes. Ce produit est également utile pour prévenir les récidives et peut être intégré dans la routine hebdomadaire de nettoyage.
  4. Le dentifrice n'a pas seulement le pouvoir de blanchir les dents ! Présente dans toutes les salles de bains, cette pâte blanche peut éradiquer les tâches noires des joints si celles-ci sont récentes. Une pointe déposée sur une vieille brosse à dents permet ainsi de frotter les abords d'une baignoire atteinte par les champignons.
  5. Comme le bicarbonate et le vinaigre, le savon noir se dilue dans l'eau chaude avant utilisation. Il suffit de frotter les joints en silicone avec ce mélange et de rincer abondamment pour en percevoir les effets.
  6. Si la lessive est capable de laver nos vêtements les plus tachés, elle peut certainement venir à bout des traces laissées par la moisissure sur les joints de la maison. Pour ce faire, on imbibe un chiffon d'un peu de lessive que l'on frotte sur les zones à traiter avant de rincer à l'eau froide.

Comment assainir des joints de carrelage noircis ?

Quand les carrelages ne sont pas liés par une résine comme le silicone, c'est un mortier traditionnel qui compose les jointures. Ces "joints fins" ne sont pas à l'abri des moisissures et doivent être traités en conséquences dès les premiers signes de leur présence.

  1. Le blanc de Meudon est un produit écologique issu des carrières de la région parisienne éponyme, connu pour faire briller les surfaces. Mélangé avec un peu d'eau, il peut être appliqué directement sur les joints atteints. Laisser poser au moins 1h avant de frotter à la brosse est recommandé pour décupler les effets du blanc de Meudon.
  2. Il ne faut pas négliger le pouvoir de l'eau de Javel sur des moisissures récentes. Qu'il soit vaporisé sur l'ensemble du carrelage ou appliqué localement avec un coton tige, ce produit fait toute la différence mais reste toxique - aérer la pièce est essentiel pour évacuer les émanations.
  3. Le pouvoir blanchissant du citron n'est plus à prouver et peut s'appliquer aux joints noircis par les champignons. Pour retrouver leur couleur d'origine, il convient de conjuguer le citron avec du gros sel et de frotter énergiquement avant de rincer.
  4. La pierre d'argile fonctionne aussi bien sur les joints en mortier qu'en silicone. Il suffit de récurer avec un éponge préalablement imbibée d'argile blanche, le plus souvent vendue sous forme de poudre ou de pommade.
  5. Connue pour ses propriétés blanchissantes en matière de nettoyage, l'eau oxygénée permet aux joints noircis de retrouver leur blancheur naturelle. On l'applique directement sur le mortier à l'aide d'un coton tige ou d'un chiffon imbibé. Il est toutefois bon de manipuler ce produit avec des gants pour éviter les réactions allergiques qu'il peut provoquer.

Comment traiter la moisissure sur un joint de machine à laver ?

Légèrement enroulé sur lui-même, le joint du tambour retient l'eau de lavage où peuvent se développer les champignons lorsque cette eau stagne trop longtemps. Les moisissures installées dans la machine génèrent des mauvaises odeurs qui altèrent le nettoyage du linge. De fait, il est vivement recommandé de miser sur des produits naturels pour assainir le joint sans la dégrader - on évite donc l'eau de Javel.

  1. Si les moisissures ne sont pas trop incrustées dans le joint de la machine, il est possible de tabler sur le traditionnel vinaigre blanc pour en venir à bout. Un linge imbibé puis un rinçage à l'eau clair permet de désincruster ces tâches noires caractéristiques et odorantes.
  2. Eau, jus de citron et eau oxygénée, voilà un cocktail décapant pour ressusciter le joint malade avec une brosse. Une autre méthode consiste à glisser ce mélange dans le compartiment lessive avant de faire tourner la machine avec un cycle chaud à 60 degrés.
  3. Le bicarbonate de soude, mélangé avec une pointe d'eau, donne une pâte à appliquer sur le joint avec une petite brosse.

Comment prévenir l'apparition des moisissures ?

Une fois les joints débarrassés des moisissures, il est important de contrôler le taux d'humidité de la pièce pour éviter les récidives. Aérer régulièrement, notamment après les douches, est un réflexe simple à adopter. Il est aussi possible d'investir dans un ou plusieurs déshumidificateurs si l'humidité a tendance à stagner. Enfin, de nouveaux joints peuvent être envisagés si la noirceur ne cesse de réapparaître malgré les différents traitements.