Sécurité de la piscine : loi et systèmes pour éviter les noyades

Comment sécuriser votre piscine ? Est-il obligatoire de la clôturer, d'y installer une alarme ? La législation impose la mise en place d'éléments de protection autour des piscines enterrées pour protéger les enfants en bas âge contre les risques de noyade. Complémentaire, cette sécurité de la piscine ne remplace cependant pas une surveillance constante des plus jeunes.

Sécurité de la piscine : loi et systèmes pour éviter les noyades
© zstockphotos/123RF

[Mise à jour du 15 juillet 2022 à 10h] Profiter d'une piscine privée n'est pas sans risque ! Les accidents sont nombreux au retour des beaux jours et les noyades encore trop fréquentes, notamment chez les enfants en bas âge et les personnes âgées. L'été dernier, prés de 1500 noyades accidentelles ont été comptabilisées en France, dont 400 mortelles. Des chiffres inquiétants qui rappellent l'importance de bien sécuriser sa piscine et de rester vigilant lors de la baignade des petits et des grands. Comment sécuriser une piscine enterrée ? Et quid des piscines hors sol, gonflables ou démontables ? Nos réponses. 

Sécuriser une piscine : que dit la loi ?

Depuis 2004, la loi française exige que les propriétaires des piscines enterrées ou semi-enterrées mettent en place un dispositif de sécurité de la piscine pour prévenir les risques de noyade, notamment des jeunes enfants de moins de 5 ans. Selon la législation en vigueur, ces dispositifs peuvent prendre la forme :

  • d'une barrière ou clôture de protection placée autour du bassin pour bloquer l'accès,
  • d'une alarme immergée ou périphérique qui s'active suite à une chute dans l'eau,
  • ou encore d'une couverture de sécurité suffisamment résistante pour supporter le poids d'un enfant lorsque la piscine est inutilisée.

Comment choisir & installer un système de sécurité pour piscine ?

Lors de l'achat de ces systèmes de protection, il est important de vérifier qu'ils sont conformes aux normes minimales en vigueur et qu'ils sont certifiés AFNOR. Ces derniers étant toujours fournis avec une notice d'installation et d'utilisation qui précise la marche à suivre pour respecter la réglementation. Vous pouvez également contacter un professionnel pour les installer et ainsi bénéficier de garanties supplémentaires quant à la sécurité de la piscine.

Si la loi oblige à ce que votre piscine enterrée ou semi-enterrée comporte au moins un système de sécurité, il reste possible de les associer pour une meilleure protection. À noter que la barrière et l'alarme auront seulement un rôle sécuritaire. La couverture de sécurité permet aussi de préserver l'eau de votre piscine.

Quelle sécurité pour une piscine hors sol ?

Si la loi qui oblige à sécuriser une piscine ne s'applique pas aux modèles hors sol, il reste recommandé d'être particulièrement vigilant. Vous pouvez ainsi ajouter un système de sécurité comme une clôture, une alarme ou une couverture. À noter que l'une des solutions les plus simples pour sécuriser une piscine hors sol est de retirer l'échelle d'accès lorsqu'elle n'est pas utilisée.

Quelles sont les autres règles de sécurité à respecter ?

La mise en place de ces dispositifs ne suffit pas pour assurer la sécurité de la piscine, qui passe aussi par le respect de règles essentielles. Pour rappel :

  • Il ne faut jamais laisser un jeune enfant sans surveillance à proximité de la piscine.
  • De même, les produits de traitement et de nettoyage doivent être placés hors de portée, car ils contiennent des produits potentiellement toxiques.
  • Enfin, durant les baignades, les jeunes enfants doivent toujours être équipés de brassards ou maillots flotteurs ou bien de bouées pour les aider à se maintenir en surface.

Quelles sanctions en cas de piscine non sécurisée ?

Si votre piscine, qu'elle soit familiale ou réservée à des résidents - hôtel, camping, gîte rural... - n'est pas équipée d'un dispositif de sécurité, vous vous exposez à une amende de 45 000 euros. Idem à l'égard du vendeur ou de l'installateur, si la note technique n'était pas fournie à l'achat, avec le matériel de protection.