Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?

On les confond souvent, mais les plaques de cuisson à induction ou en vitrocéramique n'ont pourtant pas les mêmes avantages ! Faisons le point et faites votre choix.

Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?
© 123RF/Katarzyna Białasiewicz

Quand vient le moment de changer sa plaque de cuisson, difficile au premier abord de voir une réelle différence entre une plaque de cuisson à induction et une plaque de cuisson en vitrocéramique. Elles ne fonctionnent pourtant pas de la même façon et présentent différents avantages. Explications.

Quelles différences entre induction et vitrocéramique ?

Si leur revêtement en verre trempé est le même - d'où la confusion facile entre les deux, les tables de cuisson à induction et en vitrocéramique ne s'appuient pas sur la même technologie. 

  • Pour l'induction, c'est ainsi une technologie électromagnétique, qui fera chauffer le foyer seulement lorsque celui-ci entre en contact avec une casserole ou une poêle spécialement adaptée. Très précise, elle peut très rapidement augmenter ou baisser la température, ce qui s'avère très pratique au quotidien. Malgré une démocratisation ces dernières années, son prix reste assez élevé.
  • Pour la vitrocéramique, c'est une technologie semblable aux plaques électriques avec des résistances placées sous la plaque pour faire chauffer ses foyers radiants. La température de cuisson sera ainsi moins précise et la plaque restera chaude même après l'avoir éteinte. Son prix très attractif en fait la chouchoute des cuisines pas chères.

La consommation électrique

Vous l'aurez compris, comme la plaque à induction chauffe uniquement et précisément la surface de la casserole en contact avec elle, et s'arrête immédiatement quand vous l'enlevez, la consommation d'énergie est plus limitée que pour la vitrocéramique, qui a un temps de chauffe plus long et qui continue de chauffer même après l'arrêt. Si l'investissement de départ s'avère plus élevé avec l'induction, vous pourrez ensuite compter sur de belles économies d'énergie, entre 30 et 60 % par rapport aux autres tables de cuisson.

Dangers de l'une ou l'autre : les précautions à prendre avec ces plaques de cuisson

C'est bien évidemment avec la plaque en vitrocéramique qu'il faudra faire le plus attention. Si un voyant lumineux indiquera généralement si l'un des foyers irradie encore de la chaleur, il faudra être particulièrement vigilant avec les enfants mais aussi ne rien laisser traîner sur la table de cuisson (manique, cuillère en plastique, etc.). Moins de risque de brûlure avec la plaque à induction, qui cesse d'être chaude dès que vous enlevez la casserole. Vous pouvez cependant opter pour des systèmes de sécurité afin de gagner en sérénité avec, par exemple, la sécurité enfant qui empêchera un démarrage trop facile, ou encore des systèmes anti-débordement et anti-surchauffe

Quelles casseroles utiliser en fonction de ces plaques de cuisson ?

Outre son prix quelque peu élevé, c'est l'autre inconvénient des plaques à induction : il vous faudra absolument investir dans une nouvelle batterie de casseroles et autres poêles compatibles avec cette technologie. Vous le saurez grâce à la présence d'un symbole sur le dessous. S'il n'y a pas de symbole, vous pourrez tester votre récipient avec un aimant : comme l'induction repose sur la technologie électromagnétique, le fond des casseroles accrocheront l'aimant. Pas de panique, si vous utilisez un récipient non adapté, vous n'abîmerez pas la plaque mais elle ne se mettra tout simplement pas en marche. Il faudra aussi que le diamètre de la casserole atteigne un certain minimum pour que la plaque se mette en route : 18 cm pour un foyer de 21 cm, 14,5 cm pour un foyer de 18 cm, et 12 cm pour un foyer de 14,5 cm. Si deux cercles sont dessinés sur le foyer, il pourra également accueillir des casseroles plus petites.
Pour les plaques en vitrocéramique, pas besoin d'équipement particulier : toutes les poêles et casseroles conçues pour les plaques électriques pourront être utilisées.

Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?
Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?

Sommaire Quelles différences entre induction et vitrocéramique ? Consommation électrique Danger Quelles casseroles utiliser ? Quand vient le moment de changer sa plaque de cuisson, difficile au premier abord de voir une réelle...