Qu'est-ce qu'une couleur sourde et comment l'utiliser ?

Vous connaissez leur nom mais ne savez pas vraiment ce que regroupe la catégorie des couleurs sourdes ? Lisez et décidez si ces teintes élégantes sans trop en faire trouveront leur place chez vous.

Qu'est-ce qu'une couleur sourde et comment l'utiliser ?
© Elodie Rothan

Halte aux préjugés déco ! Les couleurs sourdes, qu'on imagine facilement ternes et sombres, n'ont en fait rien de déprimant, on vous l'assure. Derrière ce terme qui peut parfois nous inciter à ne pas les utiliser, se cachent des teintes qui ne demandent qu'à sublimer votre intérieur — si vous voulez bien leur laisser cette chance, bien sûr !
Mais qu'est-ce qu'une couleur sourde ? La définition est simple : il s'agit d'une couleur "rabattue", c'est-à-dire une couleur à laquelle on a ajouté des pigments noirs, et qui ne reflète donc pas la lumière. Résultats, des teintes tout en douceur, mates, reposantes, comme par exemple le vert sauge, le bleu pétrole, le vieux rose, qui instilleront une ambiance à la fois feutrée et cosy chez vous. Pas étonnant donc qu'on les retrouve si souvent dans le style scandinave, pour mieux contribuer à la déco hygge qui nous charme toujours autant.

Comment utiliser une couleur sourde ?

Plus originales qu'un simple blanc, les teintes sourdes séduiront tout d'abord les timides de la déco, qui n'osent peut-être pas mettre de la couleur au mur. Une couleur sourde offrira une touche d'originalité et de modernité dont vous ne vous lasserez pas, ainsi qu'un look authentique qui apportera de la chaleur à n'importe quelle pièce.
Mais elle pourra également venir en secours aux survoltés des couleurs vives, pour calmer quelque peu le jeu et apporter de la sérénité à votre déco.

Dans quelles pièces utiliser des couleurs sourdes ?

De par leurs qualités si apaisantes, les couleurs sourdes trouvent naturellement leur place dans les chambres et aident à créer facilement une ambiance cocooning. On craquera sur des tons relaxants comme un taupe élégant ou encore un envoûtant bleu canard. Les chambres d'enfants ne sont pas en reste, avec des options un peu plus fantaisistes mais tout aussi reposantes comme le jaune chamois ou le vert-de-gris.
On pourra également utiliser une couleur sourde pour les petits espaces et renforcer ainsi le côté enveloppant de la pièce, avec par exemple un terracotta gourmand ou un rouge pourpre raffiné dans un bureau, un coin bibliothèque ou même une entrée pour la rendre ultra chic.

Quelles associations privilégier avec des couleurs sourdes ?

Parce qu'elles n'en font jamais trop, les couleurs sourdes ne compliqueront pas nos envies déco, au contraire ! Elles s'associeront aisément entre elles, dans un camaïeu ou non, profiteront de la luminosité d'un mur ou d'un plafond blanc voisin, et pourront même adoucir une couleur vive, pour apporter du peps dans une pièce sans faire mal aux yeux.
Pour les teintes les plus sombres, on pourra si on le souhaite peindre un seul pan de mur, pour mettre en valeur la cheminée dans le salon par exemple ou encore créer visuellement une tête de lit dans la chambre : cela évitera l'impression d'un espace plus restreint.
Et comme les couleurs sourdes savent se faire discrètes, vous n'aurez plus qu'à miser sur les meubles et la déco pour mettre en place le look que vous souhaitez donner à la pièce : elles se contenteront ensuite de les mettre élégamment en valeur. Touches de couleurs peps ou de matières métallisées, matériaux chaleureux comme le bois ou plus modernes comme l'inox et le marbre, pan de mur en papier peint pour ajouter de la texture… Les couleurs sourdes vont avec tout, alors faites-vous plaisir !