Des malles de voyage chinées

Dans son appartement haussmannien du XVIIe arrondissement de Paris, l'architecte d'intérieur Angélique Nocentini s'est créée un nid douillet, fait de plaids, coussins et tapis cosy. Le tout, sublimé par un bout de lit composé de malles de voyages, chinées aux Puces et idéales pour ranger couettes, coussins et plaids superflus. Voir le reportage 
©  Jennifer Durand/Journal des Femmes