Avant-après : une pièce en plus de 9 m², archi optimisée

Habilement rénovée par les soins de l'architecte Rémy Bardin, cette chambre de bonne fait le plein d'idées et de rangements. Astucieuse, elle n'est plus ni étriquée, ni surannée et a fait le bonheur de ses propriétaires à un moment clé.

C'est dans le XVIIIe arrondissement de Paris, au dernier étage d'un bel immeuble de 1914 que Rémy Bardin nous a donné rendez-vous. Au fond du couloir de service, juste là, se trouve une chambre de bonne, un carré de 9,6 m² qui ne demandait qu'à être magnifié. Appartenant à une famille, déjà propriétaire d'un appartement au premier étage du même bâtiment, cette mini surface était inexploitée depuis quelques années...

Un petit espace, de grandes idées 

Outre le fait que tout était à (re)faire et sa petitesse, la surface était scindée par un ensemble de colonnes de ventilation, de quoi en compliquer l'aménagement. Challengé par ces difficultés, l'architecte des lieux a pu s'amuser à composer une pièce de vie en plus pour ses clients, qui ont aussi mis la main à la pâte en choisissant une partie de la décoration. Résultat ? C'est une petite suite avec couchage, salle d'eau et bureau qui a vu le jour en février 2020, juste avant le premier confinement. Une fin de chantier bien tombée qui a permis aux membres de la famille de s'y retrouver au calme, comme d'y télétravailler. À terme, cet espace cosy pourra accueillir les amis de passage. 

  • Durée des travaux : 2 mois
  • Exposition : Nord-Ouest 
  • Budget : 20 000 euros 
  • Site de Rémy Bardin : www.bardinarchitecte.paris