Après : des espaces qui respirent enfin

Première étape du chantier et pas des moindres : l'ouverture des différents espaces de vie. Comment ? En faisant tomber un mur porteur, très important quand on sait que nous sommes au rez-au-chaussée. Pour ce faire, il a fallu avoir l'aval de la copropriété et faire ensuite appel à un ingénieur. Une fois ces démarches terminées, une poutre IPN est venue supporter la structure de l'immeuble, entre pièce d'eau et chambre. De quoi insuffler une touche indus' et récupérer la lumière naturelle côté nuit. 
©  Shoootin