Le choix du blanc

Depuis la chambre, assez sombre et en retrait, la pièce principale, équipée de meubles clairs, surprend par sa luminosité. Ainsi, un immense tableau à dominante blanche signé Michel Weston, fait écho à la grande table de chez Capellini. Cette dichotomie permet de marquer la frontière entre lieu privé et lieu public. Ainsi, sans barrière ni porte, la décoration seule délimite et structure l'espace, avec finesse et douceur.
©  Le Journal des Femmes / Cécile Debise