Des agrès urbains à usages multiples

Valentin Nozay, avec son projet "Bonjour", détourne un parcours sportif à l'aide d'agrès urbains s'organisant en onze stations. Construits dans l'idée de constituer du mobilier destiné aux étirements des sportifs, ils invitent les habitants et salariés à les détourner pour en faire d'autres usages, notamment à se détendre au sein de l'esplanade.    
©  Biennale de création de mobilier urbain