Pour ou contre… les fausses plantes ?

Les plantes vertes n'ont jamais été aussi tendance dans la maison ! Et si l'on trouve aujourd'hui des fausses plantes plus vraies que nature, faut-il pour autant les adopter ? On fait le point sur les arguments des deux camps.

Pour ou contre… les fausses plantes ?
© Maisons du monde

Pour les fausses plantes

L'avènement des fausses plantes a redonné espoir à tous les meurtriers de cactus, Aloe Vera, Pilea, Monstera…  Finies les plantes assoiffées et celles noyées, avec les versions artificielles, les feuilles restent hautes et bien vertes jusqu'à ce que l'envie de changement vous sépare. Exit aussi les contraintes de lumière qui obligeaient à concentrer les plantes au même endroit : toutes les pièces peuvent maintenant être végétalisées en un clin d'œil. Et les plantes artificielles ne contentent pas seulement leurs propriétaires car les voisins sont aussi reconnaissants de ne pas être réquisitionnés pour l'arrosage pendant les vacances.

© Maisons du monde
© Casa

Contre les fausses plantes

Quand on est amoureux de la nature, l'idée de remplacer ses jolies plantes vertes par des modèles en plastique peut en effet rebuter. On ne parle même pas de l'aspect figé des fausses plantes qui fera perdre tout intérêt à ceux qui ont réellement la main verte et apprécient bichonner leur jardin intérieur. Côté écologie, on repasse aussi ! Et puis devoir faire la poussière de la plante, finalement c'est quand même de l'entretien alors autant opter pour un modèle vivant, non ?

© Elodie Rothan
© COMMUN - Edwin Cohas

L'avis de la rédac et nos conseils

Si on se laisse parfois bluffer par les fausses plantes, pour la rédaction, elles ne remplacent pas la beauté (fragile, c'est vrai) de la nature. On n'échange donc pas toutes les plantes de la maison contre des modèles artificiels mais on les utilise en revanche comme alternatives. Elles seront par exemple idéales dans les espaces qui manquent de luminosité ou lorsque le propriétaire ne sait pas vraiment comment s'y prendre avec la verdure. Il faudra alors impérativement choisir un modèle de qualité qui reproduit au plus près les couleurs et textures naturelles. On n'hésite donc pas à y mettre le prix et on n'oublie pas non plus de faire la poussière de temps en temps.

© Elodie Rothan
© Ma plante mon bonheur
© Primark

Pour ou contre… les fausses plantes ?
Pour ou contre… les fausses plantes ?

Pour les fausses plantes L'avènement des fausses plantes a redonné espoir à tous les meurtriers de cactus, Aloe Vera, Pilea, Monstera…  Finies les plantes assoiffées et celles noyées, avec les versions artificielles, les feuilles restent hautes...