Derrière la porte de... Jessica Mulliez, créatrice de Poinçon 22

Attirée par l'art en général et le dessin en particulier depuis toute petite, Jessica Mulliez s'est ensuite tournée vers la joaillerie. Aujourd'hui, elle en a fait son métier, un métier passion dont elle nous parle sans détour. Et la déco dans tout ça ? Un univers qui l'enchante au moins autant. Entretien.

Derrière la porte de... Jessica Mulliez, créatrice de Poinçon 22
© Isabelle Kanako pour Poinçon 22

Dans son appartement parisien situé dans le IXe arrondissement, un quartier qu'elle et son mari ont toujours adoré, on trouve une pièce à vivre de belle taille. Au centre, un patio fait le lien entre cet espace privilégié et la chambre, plus minimaliste. L'ensemble est baigné de lumière. Afin d'apprendre à la connaître, Jessica Mulliez nous ouvre les portes de son univers et nous confie ses derniers coups de cœur en matière de décoration mais pas que...

salon-jessica-mulliez
© Jessica Mulliez

Le Journal des Femmes : Comment est née Poinçon 22
Jessica Mulliez
: Après avoir travaillé six ans pour de grandes Maisons de joaillerie, dont cinq chez Boucheron, j'ai eu envie d'autre chose. Motivée par mon entrepreneur de mari, j'ai décidé de laisser libre cours à mon imagination et de créer mes propres bijoux. Puisque les médailles de baptême existantes étaient un peu trop classiques, j'ai eu envie de dépoussiérer ce bijou traditionnel. A un moment charnière de ma vie, j'ai choisi d'écrire un nouveau chapitre et j'avais besoin de m'occuper l'esprit et les mains. C'est ainsi qu'en mars 2017, Poinçon 22 a vu le jour. 

En quoi consiste votre travail ? Depuis que j'ai plongé dans le monde l'entrepreneuriat, j'en apprécie la flexibilité. Au quotidien, disons que je suis un vrai couteau suisse : j'assure toute la partie création de la marque, je suis le développement des produits, c'est ce qui m'anime le plus. Je m'occupe également du relationnel client, c'est assez nouveau pour moi et j'aime tout autant. Ensuite, vient tout ce qui est administratif, un secteur que j'ai un peu délégué. Sans oublier la communication, le marketing et les shootings photo. Quant aux relations presse, je les ai confiées aux mains expertes de l'agence Gazette RP. 

Qu'est-ce qui vous enthousiasme dans votre métier ? Dessiner, créer, admirer les pierres et le savoir-faire des artisans avec lesquels je travaille. Rencontrer et échanger avec mes client(e)s à mon bureau-showroom, ce sont des moments intimes et précieux. 

Dans la vie ? Me balader, me promener prendre l'air, nager et la nature en général. Cela me permet de déconnecter.

Une rencontre qui vous a inspiré tout particulièrement ? En tant que grande fan de biographies et de témoignages, j'ai été particulièrement touchée par celle de Marie-France Cohen, la fondatrice de Bonpoint et Merci

Votre obsession déco du moment, vous diriez que c'est... Les tapis au style intemporel de Nani Marquina et tout particulièrement le modèle Figura.

Quels objets figurent sur votre wishlist ? Des tabourets de bar Ton et un sac à main en bandoulière Yvonne Yvonne. 

Pouvez-vous citer un designer ou créateur que vous appréciez ou que vous venez de découvrir ? J'ai eu un véritable coup de cœur pour le travail de Pierre Paulin.

Un lieu, resto, bar, boutique dont vous appréciez particulièrement la décoration ou l'ambiance ? Le café aux fleurs, Peonies, au 81 Rue du Faubourg Saint-Denis dans le Xe arrondissement. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par PEONIES - Coffee & Flower Shop (@peoniesparis) le

Une marque déco que vous aimez tout particulièrement ? Caravane, Maison de Vacances et Ligne Roset. 
Etes-vous plutôt maison ou appartement ? Maison avec jardin. 
Plutôt salon ou chambre ? Salon qui est la pièce où je passe le plus clair de mon temps. 
Plutôt cuisine ou salle de bains ? Cuisine. 
Déco minimaliste ou chargée et colorée ? Déco minimaliste réchauffée de touches colorées. 
Quel est l'objet déco que vous préférez chez vous ? Des papillons encadrés, cadeau de mon mari, qui ont une belle symbolique.

papillons-sous-cadre
© Jessica Mulliez

Si vous aviez un budget illimité dans une boutique, sur quelle pièce design jetteriez-vous votre dévolu ? Sans hésiter, le fauteuil Pumpkin de Pierre Paulin réédité par Ligne Roset ! Et hors déco, une petite créole personnalisée Poinçon 22 dont je développe le prototype. J'ai hâte de voir le résultat.

Un compte Instagram pour vous inspirer ? Il y en a tant... mais j'apprécie tout particulièrement l'univers de Charlotte Cadé, la co-fondatrice de Selency

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Charlotte (@charlotte_selency) le

Que mettriez-vous sous cadre ? Une photographie du Baiser de Gustav Klimt. 

Où vous voyez-vous dans dix ans ? Professionnellement, j'espère que Poinçon 22 aura su tirer son épingle du jeu tout en restant une marque confidentielle. Et côté perso, je m'imagine dans une maison avec jardin, hors de Paris donc (rires)

Quel sera votre prochain voyage ? La Polynésie. 

Portrait chinois façon déco (si vous étiez…) :

Une couleur ? Blanc

Une matière ? Le velours ou la pierre morganite

Un objet iconique ? Un miroir

Un style déco ? Minimalisme 

Une époque ? L'actuelle

Une fleur ou une plante ? Une renoncule 

Une odeur ? Une senteur fraîche et empreinte de nature comme le Vétiver d'Hermès 

Un lieu ? Mon bureau dans le IXe arrondissement de Paris

Derrière la porte de... Jessica Mulliez, créatrice de Poinçon 22
Derrière la porte de... Jessica Mulliez, créatrice de Poinçon 22

Dans son appartement parisien situé dans le IXe arrondissement, un quartier qu'elle et son mari ont toujours adoré, on trouve une pièce à vivre de belle taille. Au centre, un patio fait le lien entre cet espace privilégié et la chambre, plus...