Avant-après : pleins phares sur un séjour modernisé

Travail sur l'éclairage, nouveau mobilier, jeu sur les couleurs et les matériaux... Découvrez la métamorphose complète et en profondeur d'une pièce à vivre en rez-de-chaussée sur impasse.

Sophie habite un appartement de 62 m² en rez-de-chaussée, donnant directement sur une impasse parisienne. Avant de l’acquérir et d'en faire son home sweet home, le lieu a fait office de mercerie, pour être ensuite abandonné et devenir un squat. Autant dire qu'elle y a effectué des travaux avant de poser ses valises ! Mais au bout de quelques années, l'envie de changements se fait ressentir, notamment au niveau de la pièce à vivre. C'est le décorateur Philippe Carillo, fondateur du collectif Créateurs d'Intérieur, qui va la conseiller et participer au relooking de ce bel espace tout en longueur, comprenant salon, cuisine ouverte, salle à manger et coin bureau.

Pour établir le diagnostic des changements à opérer, il a d'abord fallu partir des besoins de Sophie. Malgré la présence de grandes baies vitrées, façon verrières d'atelier, la luminosité manquait. Les peintures n'avaient jamais été refaites depuis l'acquisition de l'appartement et certaines pièces du mobilier de Sophie, en dépit de leur qualité, ne s'avéraient pas très pratiques. Enfin, Sophie avait besoin d'un espace bureau digne de ce nom, doté de quelques rangements.

Travail sur l'éclairage, amélioration de la circulation, nouvel agencement du mobilier, jeu sur les couleurs et les matériaux : découvrez toutes les facettes d'une métamorphose complète et en profondeur.

Retrouvez le collectif Créateurs d'Intérieur dans plusieurs villes de France et en Belgique :

Découvrez d'autres réalisations de Créateurs d'Intérieur : 

Avant-après : pleins phares sur un séjour modernisé
Avant-après : pleins phares sur un séjour modernisé

Sophie habite un appartement de 62 m²  en rez-de-chaussée, donnant directement sur une impasse parisienne. Avant de l’acquérir et d'en faire son home sweet home , le lieu a fait office de mercerie, pour être ensuite abandonné et devenir un squat....