Avant-après : optimisé, ce duplex haut de plafond a tout bon !

En bon état général, ce beau duplex des Hauts-de-Seine avait pourtant besoin d'être redéfini, réhabilité à souhait et l'isolation phonique, qui faisait défaut, a aussi été revue par l'architecte Rémy Bardin, en charge du projet.

Idéalement situé au 3e étage d'un immeuble Art Déco à Saint-Cloud, ce grand duplex atelier de 116 m² a été habillement remanié par les soins d'un architecte que l'on ne vous présente plus : Rémy Bardin. À la demande du jeune couple avec enfant qui allait vivre ici, ce dernier s'est attelé à exploiter chaque mètre carré de ce bien à double niveau, dont l'immense verrière orientée plein Sud était l'atout charme. Et ce, dans le respect du plan existant. 

De beaux espaces à insonoriser et repenser

Déjà réhabilité plusieurs fois, ce duplex montrait encore quelques signes de faiblesse. C'est pourquoi Rémy Bardin a dû réviser, à nouveau, l'isolation phonique de l'appartement - une étape qui n'avait pas été envisagée au départ mais qui s'est révélée nécessaire, le bâtiment étant particulièrement sonore. Pour ce faire, tous les plafonds ont été doublés et ainsi enfin bien insonorisés. Un peu trop gourmandes en espace, l'entrée et la cuisine attenante ont elles aussi été repensées. Idem pour la suite parentale qui manquait cruellement de définition.

Un duplex optimisé qui fait le plein d'idées futées

Afin d'apporter praticité et clarté à ce bien d'exception, l'architecte des lieux a réaménagé les pièces existantes en conséquence et il y a intégré bon nombre de rangements sur-mesure. Non loin de l'entrée au rez-de-chaussée, un WC invité a pu être créé, portant à trois le nombre de lieux d'aisance de l'appartement, contre deux précédemment. L'une des chambres existantes est maintenant réservée aux amis et à la famille de passage. La suite parentale est désormais dotée d'un dressing digne de ce nom et celle de leur petit bout adopte une décoration soignée, à l'image du projet.