Avant-après : hop, une pièce en plus multifonction pour ce 75 m² !

Bienvenue chez l'architecte Rémy Bardin ! C'est ici que lui et sa famille ont élu domicile. Mais avant de prendre possession des lieux, une réhabilitation en vue de mettre la cuisine au cœur du projet était de mise. Visite.

C'est dans le XVIIIe arrondissement de Paris, à deux pas de la Gare du Nord, que Rémy Bardin a flashé sur ce 75 m². Idéalement situé au 7e étage d'un immeuble des années 1970 entouré de verdure et exposé plein Sud, l'appartement cumulait les atouts. Et parce que l'on est jamais mieux servi que par soi-même, l'architecte a signé la transformation complète de son propre logis. 

Un appartement au potentiel inexploité...

Au moment de l'état des lieux, le bien se compose ainsi : une (trop) grande entrée de près de 8 m², une partie nuit avec deux chambres aux volumes bien répartis qui ne demandaient qu'à être embellis, une cuisine en longueur et fermée côté cour et une pièce à vivre côté rue. Au sol, un parquet planchette, typique de l'époque du bien, pave la majeure partie de l'appartement. Afin d'accueillir toute sa petite famille comme il se doit, Rémy Bardin opte pour un plan assez classique et pragmatique avec une zone nuit et une zone jour. Toutefois, il veille à mettre en valeur les volumes autrefois mal exploités et y apporte un twist inédit. Elément clé du projet pour ces fins gourmets, la cuisine, décloisonnée, s'invite dans la pièce de vie. Si cela était techniquement possible, il a fallu trouver un moyen de la combiner à une salle à manger et un salon, le tout dans 26 m² et sans que le rendu ne soit étriqué. Ajoutons que le déplacement de la cuisine d'origine a aussi été motivé par la création d'une troisième pièce, sorte de salon secondaire/bureau/chambre d'amis. Un atout non négligeable en cas de revente.

... qui s'offre aujourd'hui une pièce en plus !

Trop gourmande en espace, l'entrée respire à nouveau et s'ouvre désormais sur le séjour. Pièce maîtresse du projet, la cuisine longe le mur depuis l'entrée jusque dans l'angle de la pièce à vivre, une implantation pour le moins atypique qui la rend tout à fait unique. Et c'est ainsi que salon/DJ booth, coin bar avec vue, espace repas et cuisine cohabitent en harmonie. Côté nuit, la salle de bains réunit douche et baignoire, tandis que toilettes et buanderie ont été conservées à leur place originelle. Optimisées à souhait, les deux chambres à coucher sont maintenant adaptées aux besoins du couple et de leur petite fille. Last but not least, l'ancienne cuisine cloisonnée a laissé place à cette fameuse troisième pièce multifonction. Quant à la décoration des lieux, elle met en scène des matériaux de belle qualité, des pièces de mobilier design vintage, des affiches arty de JR à Juliette Villard en passant par Banksi et des notes végétales savamment disséminées.