Mise au vert dans cet haussmannien où l'on se sent vraiment bien

Ouvrir les espaces de vie pour gagner en luminosité, ajouter des touches colorées et oser les plantes à gogo : voici les ingrédients qui font mouche dans cet appartement. Comment était-il avant travaux et quelles ont été les étapes de son impeccable transformation ? Réponses avec la maîtresse des lieux, Aleida Flores.

Direction le XIe arrondissement de Paris. C'est ici que la designer franco-mexicaine Aleida Flores a déniché ces superbes 115 m². Aménagé au 4ème étage d'un immeuble haussmannien, l'appartement offrait de belles prestations : lumière naturelle dans toutes les pièces, absence de vis-à-vis, moulures et boiseries en parfait état... Habité par une dame âgée, le bien avait été superbement rénové dans les années 1960. Les menuiseries sur-mesure étaient de qualité et la moquette blanche, qui recouvrait un parquet point de Hongrie comme neuf, était toujours immaculée. Aussi, une grande salle de bains de 20 m² faisait la part belle à des matériaux haut de gamme.

Démolir ce qui devait l'être pour mieux reconstruire 

Quand les travaux commencent, en septembre 2018, l'objectif premier est de décloisonner les espaces pour qu'ils soient plus fonctionnels. Après une longue hésitation, la pièce d'eau existante est finalement réduite afin de libérer de précieux mètres carrés pour un dressing et une pièce d'eau plus optimisée. L'ancienne cuisine agencée dans un coin deviendra une chambre, les uniques WC situés au bout d'un long couloir seront doublés et mieux pensés. Aussi, les trois petites chambres d'origine laisseront la place à une suite parentale et à une chambre d'amis/coin bureau/salon TV. Enfin, le grand salon avec cheminée marbrée et bow-window sera quant à lui sublimé de touches de couleurs, comme de subtils clins d’œil au Mexique natal de la propriétaire des lieux. 

Des plantes à foison pour végétaliser les espaces 

"Des pièces vivantes et colorées où les plantes s'épanouissent en toute liberté", telles étaient les envies d'Aleida Flores. Et pour assouvir son besoin de chlorophylle à Paris, elle lance avec son ami de longue date Herman Ozgan, Le Vivant, une marque de mobilier et d'objets à destination des green addicts. Avec Nopal, premier-né de la famille, un porte-plantes modulable et trois en un, les plantes et fleurs poussent aux quatre coins de l'appartement. Voyez plutôt ! 

Mise au vert dans cet haussmannien où l'on se sent vraiment bien
Mise au vert dans cet haussmannien où l'on se sent vraiment bien

Direction le XIe arrondissement de Paris. C'est ici que la designer franco-mexicaine Aleida Flores a déniché ces superbes 115 m² . Aménagé au 4ème étage d'un immeuble haussmannien, l'appartement offrait de belles prestations : lumière...