Avant-après : voyez comme ce petit studio a tout d'un grand !

Contactée par un entrepreneur désireux de se lancer dans la location de courte durée, l'architecte d'intérieur Marion Gouëllo a eu fort à faire avec ce projet. Décrépits, ces 22 m² n'étaient pas sains et manquaient cruellement de praticité. Après travaux, place à un studio archi bien pensé et bourré de bonnes idées qui se fait havre de paix. Visite.

Situé dans un immeuble classé, non loin du château de Versailles, ce studio n'avait, pour seuls atouts, que cet emplacement unique et une belle luminosité due à sa faible profondeur et à son exposition. Quand Marion Gouëllo le visite pour la première fois avec son client, elle découvre un logement inhabité, dans son jus, avec un conduit de cheminée accidenté, du lino daté au sol, une cuisine composée du minimum vital et un bloc salle de bains/WC aveugle... Bref, il y a du pain sur la planche avant de pouvoir cocher tous les cases du cahier des charges. 

Une rénovation complète menée de main de maître 

Afin de mener à bien son premier projet immobilier, le client de l'architecte d'intérieur avait envie et besoin de retaper ce studio de 22 m² dans le but de le mettre en location de courte durée, type Airbnb. Objectifs de cette rénovation intégrale ? Façonner un logement haut de gamme, dans l'air du temps, baigné de lumière et intelligent, capable d'accueillir quatre personnes. Un sacré challenge en somme. Afin de "créer des volumes généreux dans un minimum d'espace", Marion Gouëllo a préféré tout casser, histoire de repartir sur des bases plus saines. Dans cette coquille vide, elle a pu laisser libre cours à ses bonnes idées. Assaini et isolé comme il se doit, une étape qui, même si elle a fait perdre près de deux mètres carrés à la surface totale, était nécessaire, le studio a fait peau neuve.

Un avant-après qui ne vous laissera pas de marbre

Organisation des espaces de vie, rangements sur-mesure et circulations ont été pensés avec soin dans le but d'exploiter et optimiser le moindre mètre carré. Lit de 160x200 cm, canapé convertible, mobilier modulable, claustra graphique et domotique (consommation énergétique à distance et sécurisation du logement) sont au rendez-vous. En bonus, des clins d’œil au château de Versailles et à son jardin tout proche ont vu le jourparquet point de Hongrie (Leroy Merlin) et nombreuses touches de chêne aux quatre coins du studio, peinture bleu roi côté salle d'eau et dans les WC, sans oublier un trio de plantes suspendues qui vient délimiter le coin nuit avec légèreté. 

  • Durée des travaux : deux mois 
  • Coût des travaux : 33 000 euros tout compris
  • Site de l'architecte d'intérieur : mariongouello.fr
  • Site du client, Patrick Prod'homme www.lalcoveroyale.fr / +33 6 62 76 46 97

Avant-après : voyez comme ce petit studio a tout d'un grand !
Avant-après : voyez comme ce petit studio a tout d'un grand !

Situé dans un immeuble classé, non loin du château de Versailles, ce studio n'avait, pour seuls atouts, que cet emplacement unique et une belle luminosité due à sa faible profondeur et à son exposition. Quand Marion Gouëllo le visite pour la...