Avant/après : un 100 m² qui n'a pas peur du noir

Direction le 16ème arrondissement de Paris pour découvrir un ancien atelier d'artiste transformé en élégant trois-pièces. Signée NIDO Architecture, cette rénovation sur-mesure met en valeur un intérieur soigné entre noir, bois et pièces arty. Visite.

En 2010, Alexandra Bernaudin et Chiara Patrassi fondent NIDO, leur agence d'architecture intérieure. Si elles redonnent principalement vie à des hôtels et restaurants, les deux architectes développent aussi des projets de résidences privées, à l'image de cet appartement. Niché dans une impasse privée parisienne, ce bien est situé au 4ème et dernier étage d'un immeuble de la fin du 19ème siècle. De la maîtrise d'ouvrage à la décoration, en passant par la conception d'aménagements sur-mesure, les pro sont reparties de zéro pour redonner à ce 100 m², fonctionnalité et cachet. Après 6 mois de travaux, le résultat est tout à fait bluffant ! 

Un mot sur les nouveaux propriétaires et leurs envies  

Amis de longue date de la famille d'Alexandra, les propriétaires, un charmant couple de biologistes à la retraite, font confiance à NIDO pour rénover cet atelier d'artiste-photographe laissé dans son jus. Quand ils le visitent pour la première fois, ce 100 m² est, certes, bien exposé et traversant, mais tout est à (re)faire... Estrade imposante dans le séjour, moquette dans toutes les pièces, tentures murales, cuisine (trop) rétro et, grosse épine du projet, une salle de bains alambiquée avec des WC riquiqui. Grands amateurs d'art contemporain et inconditionnels d'artistes comme Pierre Soulages ou Hans Hartung, les nouveaux propriétaires avaient envie de noir. Aussi, ils avaient besoin de deux chambres : une pour eux et une seconde pour accueillir leur petit-fils et y loger un bureau. 

Les secrets d'une rénovation aboutie  

De ce cahier des charges, les architectes de NIDO ont respecté toutes les contraintes et sont même parvenues à conserver l'âme du lieu. Comment ? Grâce à un gros travail d'huisserie, réalisé par la société CSTI à Bondy, toutes les fenêtres de l'impressionnante façade atelier et les ouvertures côté cuisine et chambre d'amis, ont été changées. De quoi rythmer, d'un point de vue architectural, le projet et rappeler l'esprit atelier d'origine. Réchauffée d'un parquet en chêne huilé massif dans toutes les pièces, exceptions faites de la cuisine et de la salle de bains, l'ambiance noire et blanche se fait résolument tendance. Côté déco, le mobilier sur-mesure a rencontré des pièces signées Sarah Lavoine. Un mariage réussi pour accueillir et mettre en valeur la collection de peintures et sculptures des propriétaires. 

Avant/après : un 100 m² qui n'a pas peur du noir
Avant/après : un 100 m² qui n'a pas peur du noir

En 2010, Alexandra Bernaudin et Chiara Patrassi fondent NIDO , leur agence d'architecture intérieure. Si elles redonnent principalement vie à des hôtels et restaurants, les deux architectes développent aussi des projets de résidences privées, à...