Parenthèse rétro dans une maison de ville en plein Paris

Dénicheuse de trésors, l’antiquaire Marion Held Javal cultive sa passion aux quatre coins de la France et la partage désormais avec les curieux, en leur ouvrant les portes de sa maison-galerie parisienne. Échappée belle au cœur d’un lieu mystérieux où il fait bon vivre.

Fille du designer et architecte Marc Held, Marion Held Javal est tombée dans la chine lorsqu’elle était toute petite. Marquée par sa rencontre avec Marie-Louise Farman, une antiquaire de la rue du Bac, chez qui elle passe le plus clair de son temps et se sent "à sa place", Marion Held Javal apprend un métier qui évoluera vite en passion dévorante. Devenue antiquaire à son tour, elle ouvre une première boutique au Palais-Royal, puis une seconde rue de l’Odéon, mais finit par s’y ennuyer. C’est ainsi qu’au début de l’été 2015, elle décide de se lancer dans un pari un peu osé : transformer sa propre maison en une véritable galerie évolutive et, parallèlement, lancer sa boutique en ligne. Depuis, chaque premiers vendredi et samedi du mois, de 11h à 19h, les curieux et autres amateurs de chine peuvent découvrir les petits trésors dénichés par l’antiquaire et mis en scène dans un décor chaque semaine différent : pièces design du XXe siècle, objets de décoration et de curiosité, affiches anciennes, art de la table, bijoux… Toujours animée par la même passion, curieuse de tout et très généreuse, Marion Held Javal nous a ouvert les portes de sa maison-galerie de 160 m², nichée en plein cœur du Ve arrondissement de Paris. Dépaysement garanti… Site de l’antiquaire : www.marionheldjaval.com

Parenthèse rétro dans une maison de ville en plein Paris
Parenthèse rétro dans une maison de ville en plein Paris

Fille du designer et architecte Marc Held, Marion Held Javal est tombée dans la chine lorsqu’elle était toute petite. Marquée par sa rencontre avec Marie-Louise Farman, une antiquaire de la rue du Bac, chez qui elle passe le plus clair de son temps...