Zoom sur la passerelle intérieure, élément d'architecture haut perché

Pièces maîtresses des lofts et des maisons d'architecte, les passerelles intérieures ont le don de nous en mettre plein la vue. Pratiques pour faire communiquer des espaces de manière surprenante, celles que l'on associe forcément aux usines jouent aussi un rôle très esthétique. On fait le point sur ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans un tel projet.

Zoom sur la passerelle intérieure, élément d'architecture haut perché
© Elodie Rothan

Aménagée en hauteur de manière à faciliter les allers et venues d'un volume à un autre, la passerelle intérieure a plus d'un tour dans son sac. Offrir un accès indépendant à une pièce qui n'en avait pas, composer une libre circulation entre deux surfaces surélevées, desservir une mezzanine agencée dans les combles, ou encore servir de plancher d'arrivée à un escalier… il existe plus d'un prétexte pouvant justifier sa création. Si la hauteur sous plafond nécessaire à sa mise en œuvre est un critère non négociable, tout style d'habitation peut cependant la recevoir. D'une ancienne usine transformée en loft à une maison d'architecte ultra moderne, en passant par une vieille bâtisse de campagne, elles peuvent l'une comme l'autre, accueillir en leur sein une passerelle intérieure aussi fonctionnelle qu'unique.

 

Les styles de passerelle intérieure

Bois, métal ou verre ? Une fois la fonction de votre passerelle intérieure définie, intervient le choix des matériaux. Il s'opère bien entendu selon l'effet visuel, le style et l'harmonie avec l'environnement existant souhaités.

  • Le métal : parfaite dans un loft à l'esthétique industrielle, la passerelle en acier fait aussi des merveilles dans des espaces plus contemporains. Associée à des rambardes en câbles inox très discrets, elle se fond dans le décor sans monopoliser l'attention. A noter que les nuisances sonores sont plus importantes sur ce type de matériau.
  • Le verre : pour ne pas alourdir l'espace et créer par la même occasion un véritable puits de lumière, c'est bien vers la passerelle en verre qu'il faut se tourner. Aérienne, légère, discrète… on l'aime autant dans sa finition transparente que dans une version verre trempé, feuilleté ou encore opalin. A éviter si vous êtes sujet au vertige !
  • Le bois : rien de tel que le bois pour réchauffer l'ambiance… Afin de rester dans un esprit très nature, la passerelle, laissée brute et simplement vernie d'une finition mate, remporte tous les suffrages. Le plus : elle s'harmonise aussi bien avec du métal pour un look indus' qu'avec le verre pour un rendu plus moderne.
    passerelle-en-acier-fabric-metal
    Passerelle en acier conçue par Fabric' Métal © Fabric' Métal

Où trouver des passerelles intérieures ?

Pas de kit à monter soi-même, la passerelle intérieure est un projet qui doit être mené d'un bout à l'autre par un professionnel. Oubliez les grandes enseignes de bricolage, et dirigez-vous vers des spécialistes en la matière. Vous avez une idée bien en tête de l'aménagement que vous souhaitez réaliser ? Vous pouvez alors contacter un ou plusieurs ateliers de métallerie de votre région, habitués à ce type de fabrication, pour faire établir des devis. Vous affinerez en direct avec eux les derniers détails.

Si au contraire, vous êtes séduit par l'idée mais que tout est encore à élaborer, ne négligez pas la case architecte. Ce dernier vous guidera sur la meilleure manière d'appréhender l'espace et pourra vous mettre en contact avec une entreprise qualifiée.

 

 

 

 

Zoom sur la passerelle intérieure, élément d'architecture haut perché
Zoom sur la passerelle intérieure, élément d'architecture haut perché

Aménagée en hauteur de manière à faciliter les allers et venues d'un volume à un autre, la passerelle intérieure a plus d'un tour dans son sac. Offrir un accès indépendant à une pièce qui n'en avait pas, composer une libre circulation...