Après : un salon où il fait bon vivre

Côté face, le dressing de l'entrée fait office de bibliothèque ouverte sur l'espace de vie et le piano - souvenir de famille - s'y intègre à merveille. Une fois nettoyée, la cheminée en pierres impose son style comme la pièce maîtresse des lieux. Au-dessus de l'âtre, un miroir en rotin (Fleux) répond à la jolie suspension tressée (La Maison Poétique). Façon mix and match, table basse (Blomkal), fauteuil à bascule (Vitra), chaises d'enfant chinées et fauteuil club au cuir vieilli font bon ménage avec le canapé gris, plus moderne (La Redoute). 
©  Sophie Cominardi