Comment choisir son sapin de Noël ?

Star des fêtes, le sapin de Noël trône en maître dans le salon. Mais parmi les arbres naturels proposés à la vente, comme le Nordmann ou l'épicéa, comment faire son choix ? Nos conseils pour trouver le bon sapin et le conserver en bon état le temps des fêtes.

Comment choisir son sapin de Noël ?
© Maryna Pleshkun/123RF

Les variétés de sapins de Noël naturels

Ces essences naturelles sont les plus courantes dans le commerce :

  • L'épicéa est la variété traditionnelle. L'arbre présente un feuillage vert foncé, avec de petites aiguilles. Mais surtout, son parfum très prononcé dégage une bonne odeur dans la maison. Il tient environ trois semaines, au-delà desquelles il commence à perdre ses aiguilles. Mieux vaut donc l'acheter au dernier moment - huit jours avant Noël environ - afin qu'il reste en forme durant les fêtes.
  • Le sapin Nordmann se vend de plus en plus depuis quelques années. Originaire du Caucase, cet arbre possède un feuillage d'un beau vert brillant, ses aiguilles sont plus grandes et ne piquent pas, pour le plus grand plaisir des enfants. Mais le principal avantage du Nordmann est qu'il tient bien plus longtemps que l'épicéa, jusqu'à huit semaines. Cependant, il se révèle plus cher.
  • Le Nobilis est, quant à lui, légèrement bleuté. Tout comme le Nordmann, il a l'avantage de ne pas perdre trop d'épines et ne craint pas la chaleur. Il peut tenir dans un intérieur de trois semaines à un mois.

Notez que les sapins vendus au moment de Noël sont spécialement cultivés pour cette fête. Ils ne participent donc pas à la déforestation.

Comment sélectionner un sapin de Noël naturel ?

80 cm, 1,20 mètre, 1,50 mètre, jusqu'à 2,50 mètres et même 5 mètres, sur demande. Vous trouverez des sapins de toutes tailles. Il vous faut donc savoir avant tout la place dont vous disposez et l'usage que vous comptez en faire. Car si un sapin s'achète souvent "coupé", il est possible de s'en procurer "en racines" (en motte, en pot ou conteneur), idéal pour qui voudrait replanter son arbre, à l'occasion des fêtes ou après leur déroulement. Beaucoup de sapins sont vendus en filet, malheureusement emmaillotés de cette façon, on ne se rend pas compte de leur forme, ni de leur fraîcheur. Rappelez-vous que "l'indice primeur" se décèle dans le maintien des branches : bien droites, presqu'en hauteur.

Le prix d'un sapin de Noël naturel

Comptez près de 40 euros pour un Nordmann ou un Nobilis d'1,80 mètre, et 20 euros pour un épicéa de même taille.

Installer son sapin de Noël

L'un de vos soucis essentiels est certainement de savoir comment conserver au mieux votre sapin pendant toute la durée des fêtes. Tout d'abord, soyez vigilent au moment de l'achat. Rien ne sert d'acheter un arbre qui commence déjà à perdre ses épines, car cela signifie qu'il commence déjà à se dessécher. Votre sapin doit avoir belle allure, un feuillage fourni et brillant.

Par ailleurs, les sapins vendus en grande surface sont certes moins chers, mais la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Enfin, n'achetez pas votre arbre trop tôt. Sachez que, traditionnellement, le sapin doit être installé la veille de Noël et défait à l’Épiphanie.

Une fois votre sapin de Noël acheté, ne le rentrez pas tout de suite dans la maison (même si l'envie de décorer votre arbre de Noël se fait pressante !). Laissez-le quelques jours dans le garage ou sur le balcon car il n'appréciera pas de subir un choc thermique trop important.

  • Si vous avez acheté un arbre sans racine, coupez quelques centimètres du tronc, en biseau, afin qu'il puisse bien absorber l'eau que vous allez lui donner. Ensuite, mettez-le soit dans un sceau d'eau, en veillant à en rajouter régulièrement, soit dans un sceau de sable bien humide. Par ailleurs, vaporiser de l'eau, chaque jour, sur le feuillage.
  • Si c'est un sapin en conteneur, avec des racines, arrosez-le et humidifiez son feuillage régulièrement.

Dans les deux cas, ne le mettez pas près d'une source de chaleur. En effet, cela participerait à son dessèchement et, qui plus est, serait dangereux en raison des risques d'inflammation.

Que faire du sapin après Noël ?

  • Cas d'un arbre sans racine. Il est impossible de le planter. L'idéal est donc de le brûler. Ne le brûlez pas dehors car cela dégage du CO2 sans que cela débouche sur une production d'énergie. Mettez-le plutôt, si vous en avez la possibilité, dans la cheminée. Il sera alors source de chauffage. Si ce n'est pas possible, déposez-le dans une déchetterie après les fêtes.
  • Cas d'un sapin avec des racines. Vous pouvez essayer de le planter dans votre jardin. Choisissez alors un endroit à la mi-ombre. Ajoutez à la terre de votre jardin un peu de terreau et de terre de bruyère. Paillez le pied de l'arbre jusqu'au printemps. Sachez que ces arbres n'aiment pas les grosses chaleurs durant lesquelles ils se dessèchent très rapidement.

(La rédaction remercie Vanessa Gonzales, responsable Décoration Intérieure chez Jardiland, pour ses conseils.)