Chambre d'enfant : deux enfants dans une seule pièce

Par manque d’espace la plupart du temps, nous sommes souvent contraints à mettre deux enfants dans la même chambre. Pour que chacun conserve un peu d’intimité dans son petit refuge, il existe toujours des solutions. Voici quelques astuces.

Partager = identifier 

Partager une chambre nécessite plus d’organisation. Chaque enfant a besoin de son intimité, d'un espace sur lequel l’autre ne viendra pas empiéter. Il est donc important de bien identifier la zone de chacun.

Deux enfants = deux univers

Il est essentiel que chacun se sente mis en valeur et puisse avoir son propre univers. Chaque enfant doit disposer d’un espace décoré selon son âge, ses goûts (sa personnalité). Vous pouvez essayer de l’impliquer dans le choix de la décoration (notamment, le choix des couleurs ou d’un meuble).

Séparer pour que chacun conserve son intimité

Une séparation physique n’est pas faisable ? Réalisez alors une séparation visuelle qui permettra à chacun de prendre conscience de son espace. Choisissez des couleurs qui s’harmonisent bien et qui délimiteront les univers de chacun

Comment créer avec des moyens simples une séparation entre deux espaces ? Des solutions mobiles vous permettent de modifier l’aménagement dans le futur mais également - selon la séparation choisie - de faire évoluer cet aménagement en agrandissant l’espace, si besoin est, pour permettre par exemple à vos enfants de jouer ensemble. On peut ainsi mettre en place des cloisons amovibles ou, plus simplement, un rideau ou paravent. Veillez à bien fixer le système choisi. Profitez-en pour y intégrer des espaces de rangements.

Attention à la source de lumière

Attention, si vous coupez un espace en deux, veillez à bien conserver la lumière pour chacun de vos enfants. Si vous optez pour des cloisons, prenez des modèles qui laissent passer la lumière : translucides (vitres ou panneaux japonais) ou qui ne sont pas pleins sur toute la hauteur. Si vous choisissez de placer une étagère, choisissez-en une avec des ouvertures des deux côtés.

Pensez également aux sources lumineuses artificielles. Le mieux est de mettre en place deux interrupteurs électriques. S’il n’y a qu’un plafonnier, veillez à ce que le second enfant ait une lampe à lui (en applique ou à poser selon l’emplacement de vos prises et circuits électriques).

Problématiques des très petits espaces

Plus l’espace est petit, plus il semble difficile d’y créer deux univers. Mais il existe toujours des solutions. Pour les très petites pièces, il va falloir rationaliser au minimum. En effet, une chambre est à la fois l’endroit où vos enfants dorment, jouent, font leurs devoirs… Mais lorsque la place ne permet pas d’avoir à la fois deux lits et deux bureaux, pensez d’abord aux lits. En effet, les enfants ont besoin de leur coin sommeil. Le lit doit être dans un espace bien précis (qui sert de repère) alors que les devoirs et activités ludiques pourront plus facilement se dérouler au salon par exemple.

Il y a toujours une solution

Chaque pièce est différente et a ses propres contraintes du fait de sa taille ou de sa configuration, mais il existe toujours une solution. Nous avons tendance souvent à libérer le centre de la pièce : pousser les bureaux et lits le long des murs. En fait, il faut parfois prendre le problème à l’envers et réfléchir différemment. Si la chambre est trop petite pour mettre une cloison au centre, on peut se servir d’un meuble comme une bibliothèque, une penderie commune (en veillant bien à indiquer l’espace réservé à chacun) ou même d’un lit mezzanine pour créer deux espaces. Ce genre d’astuce permet également d’optimiser l’espace.

On peut séparer également une chambre dans le sens de sa hauteur. L’aîné peut avoir son espace en hauteur sur un lit mezzanine ou un espace mezzanine si la hauteur sous plafond est suffisante.

Des rangements peuvent être incorporés en dessous afin d’optimiser encore.

Des solutions sur mesure peuvent toujours être trouvées lorsque cela ne paraît plus possible : rangements sous escaliers, escaliers et lits escamotables… Il n’y a que des solutions !


Et aussi :

Chambre d'enfant : deux enfants dans une seule pièce
Chambre d'enfant : deux enfants dans une seule pièce

Partager = identifier   Partager une chambre nécessite plus d’organisation. Chaque enfant a besoin de son intimité, d'un espace sur lequel l’autre ne viendra pas empiéter. Il est donc important de bien identifier la zone de chacun. Deux...