Des éléments conservés

Parmi les éléments japonisants, Elodie Wehrien s'est débarrassée des bambous colorés, des graviers et des cannes détournées en muret. Elle a en revanche conservé de beaux pots recouverts de galets qui pouvaient répondre à un vocabulaire moderne.
© Paysagiste Elodie Wehrlen