Quelle couleur pour mon salon ?

Lorsqu'il se pare de mille couleurs, le salon est un vrai régal pour les yeux ! En touches ou en total look, voici des intérieurs qui nous donnent plein d'idées bariolées.

Le salon, c'est LA pièce principale de la maison. Celle qui accueille les invités et souvent, la plus grande dans nos intérieurs. Le salon est synonyme de convivialité, de confort, de détente et parfois même d'apéro. En matière de décoration, c'est un espace qui peut permettre de laisser libre cours à l'imagination de chacun. Par exemple, à travers la couleur. Mais comment apporter de la couleur à un séjour ? Que le style de votre salon soit rétro ou contemporain, il existe plusieurs façons de mettre les couleurs à l'honneur dans cette pièce. Évitez cependant le total look, trop risqué, et préférez les petites touches de couleurs via différentes techniques.

En matière de revêtement mural, craquez pour un mur coloré, par exemple un mur vert ou bleu pour une ambiance exotique du plus bel effet, au top de la tendance. Sur le sol, osez aussi la couleur avec, par exemple, une moquette flashy nuancée par du mobilier dans des coloris neutres. Pour les moins téméraires, misez tout simplement sur un tapis multicolore qui rafraîchit la pièce, qu'il soit oriental ou graphique. Dans un salon plutôt neutre, choisissez un mobilier unique qui apportera de la gaieté, visez un canapé, un fauteuil ou une table. Et si vous ne souhaitez pas modifier les grosses pièces de votre salon, osez les accessoires. Les pointes de jaune font fureur en ce moment pour un effet "soleil" garanti. En matière d'accessoires, les coussins seront vos meilleurs amis : coussins wax, coussins fleuris ou aux motifs géométriques. Ils apporteront graphisme et peps à votre pièce à vivre. Dans tous les cas, n'hésitez plus à orner votre salon de différents coloris au gré des saisons et de vos goûts. Parfois, il suffit même de quelques détails : pensez donc aux plaids, aux bougies, aux posters ou aux rideaux.

L'importance de la symbolique des couleurs

Il faut prendre avec précaution la signification des couleurs, qui a une dimension psychologique importante, afin de déterminer son impact. Les couleurs chaudes représentent l'enthousiasme. Mais le rouge signifie force, passion, interdit et il sera donc difficile de l'utiliser pour un coin bureau par exemple, contrairement au jaune. L'orange donne la pêche et entraîne créativité et communication.

De leur côté, les couleurs froides ont un effet rafraîchissant, zen et apaisant. Le bleu et le turquoise évoquent le repos, et donnent une impression d'espace. Le violet invite à la méditation. Le vert, qui est situé au centre du spectre chromatique, évoque la nature. Les gens ont des références et associent les couleurs à leur origine naturelle. Le noir et le blanc sont des couleurs très utilisées en déco. Ils ont chacun un aspect positif et négatif. Le noir évoque le mystère, la séduction, mais également la mort. La pureté et l'innocence du blanc s'opposent à son côté froid et impersonnel.

En termes d'harmonie de couleurs, on a trois possibilités :

  • un décor classique monochromatique autour d'une teinte déclinée (jaune d'or, pastel, citron) : le regard sera alors attiré par des jeux de matières,
  • un décor de contraste créé par des couleurs complémentaires qui peuvent choquer l'œil,
  • une recherche d'équilibre et d'harmonie grâce à des teintes proches sur le cercle chromatique.
Un salon blanc tout en nuances © Elodie Rothan

Comment utiliser la couleur au salon ?

Si, au moment de choisir la couleur de votre salon, vous optez pour des couleurs vives, appliquez-les avec parcimonie. Petite astuce, l'utilisation d'une tonalité distincte permet de délimiter les espaces. Par exemple, si vous aimez l'orange flashy, ne repeignez pas tout votre salon avec votre couleur fétiche ! Un seul pan de mur, comme celui derrière le canapé, permet de bien identifier le coin salon. En rappel, utilisez cette couleur flashy par petites touches : coussins du canapé, éclats de cette couleur sur les rideaux, bougies, vases ou autres objets de décoration... sans toutefois en faire trop. De plus, pour apporter des contrastes, vous pouvez repeindre vos encadrements de fenêtres et de portes avec une couleur d'un à trois tons supérieurs à celle de vos murs.

Quelles associations de couleurs dans le salon ?

Il existe quelques règles à respecter en ce qui concerne les accords de couleurs pour un rendu agréable à l'œil.

  • N'utilisez pas plus de trois couleurs pour créer l'ambiance de votre salon.
  • Si vous souhaitez observer des contrastes, choisissez des couleurs qui se trouvent en opposition sur le cercle chromatique, par exemple le rouge, le bleu et le jaune.
  • Si, à l'inverse, vous préférez un rendu tout en harmonie et délicatesse, optez pour un camaïeu ou utilisez des couleurs qui se trouvent à côté sur le cercle chromatique.
  • Sachez que la peinture satinée met en exergue les petits défauts, ainsi, utilisez-la uniquement si vos murs sont en parfait état, sinon, privilégiez les peintures mates.
De la couleur dans le salon ! © Cécile Debise/Journal Des Femmes

Quelles tendances de couleurs dans le salon ?

L'ambiance "nature" est beaucoup demandée. Ce décor "dedans/dehors", où le regard se prolonge vers l'extérieur, donne une impression de continuité. On utilisera des camaïeux de couleurs grès et sable avec des touches plus vives comme un panneau vert mousse. On peut opter pour du mobilier en chêne clair, un parquet en chêne blanchi mat ou du lin….

L'ambiance "déco bohème", forte de contrastes, fait appel à des couleurs très riches et profondes, comme le violet et l'aubergine ou des couleurs vives comme le vert anis et le framboise.

Les nuances de marron comme le moka et le chocolat et le rouge sont également tendance avec les esprits industriel et vintage. On ose la fusion des styles en introduisant un décor très chaud qui s'accorde bien avec du mobilier zingué, un canapé très large en daim.

Un dernier conseil

Si l'espace est vide, il faut absolument penser au décor, à l'ambiance future et au mobilier que l'on va introduire. Dans le cas contraire, il faut prendre en considération les matières et les couleurs déjà existantes. En un mot : réfléchir au salon dans son ensemble !