Comment poser un receveur de douche ? Les étapes

Si vous souhaitez installer vous-même un receveur de douche, il vaut mieux avoir quelques notions de bricolage avant d'entreprendre ce type de projet. Matériel, choix du receveur de douche, règles à respecter... Voici quelques précieux conseils pour réaliser au mieux les travaux.

Comment poser un receveur de douche ? Les étapes
© Villeroy & Boch

Extra-plat, surélevé, douche à l'italienne… Il existe toutes sortes de receveurs de douche. Le choix de celui-ci répondra bien sûr à des critères esthétiques, mais dépendra aussi de vos besoins et de votre budget. Un bac à douche en acrylique par exemple sera bien moins cher que de l'acier émaillé, de la céramique ou encore de la pierre, mais vieillira aussi moins bien et aura tendance à "accrocher" la saleté. A l'inverse, l'émail ou la céramique se nettoieront plus facilement. Mais si ces matériaux sont plus stables, ils sont aussi beaucoup plus lourds Pensez également sécurité en optant pour un revêtement suffisamment antidérapant. Vérifiez pour cela la norme "PN" (qui correspond aux tests réalisés "Pieds Nus"), plus elle est élevée (optez pour un PN 18 ou PN 24) plus la résistance à la glissance est importante.

Faire attention à l'étanchéité

Il est primordial de veiller à l'étanchéité de l'installation tout au long de la réalisation des travaux. Pour se prémunir contre d'éventuelles infiltrations d'eau, il est conseillé d'appliquer une couche de peinture-colle sur les cloisons à l'arrière et sous le bac à douche. Attention également à respecter certaines règles de pose : on ne peut pas, par exemple, installer de receveur en céramique sur un plancher en bois. Si un bac à douche en acrylique peut légèrement se déformer au gré des mouvements du parquet, la céramique, quant à elle, risque de se fissurer. Pour les mêmes raisons, le receveur de douche doit aussi être posé sur une surface qui soit la plus plane possible.

Le pas à pas pour poser un receveur de douche

Le matériel nécessaire

  • un receveur de douche, ainsi que des pieds (ou un support) s'il est nécessaire de le surélever ;
  • une bonde et un tuyau d'évacuation. Ce dernier peut être rigide ou flexible, il peut également être cannelé à l'extérieur, mais mieux vaut le choisir lisse à l'intérieur pour éviter l'accumulation de dépôts (savon, cheveux…) ;
  • du silicone pour les joints, à choisir de préférence fongicide pour éviter qu'ils ne noircissent ;
  • du carrelage, si vous souhaitez habiller les parois de votre douche ;
  • des outils (niveau à bulles, pinces, tournevis, marteau…).

Choisir l'emplacement du receveur de douche

C'est la première étape. Si vous remplacez votre vieille baignoire par un bac à douche, le plus simple est de l'installer au même endroit. Sinon choisissez l'endroit où vous souhaitez poser votre nouveau receveur de douche, en vous assurant qu'il puisse facilement être raccordé aux canalisations d'évacuation d'eau existantes. Il vous faudra également déterminer si vous voulez installer des parois (celles-ci devront être adaptées aux dimensions du bac à douche choisi) et prévoir des raccords au niveau du carrelage.

Installer la bonde

Commencez par poser le receveur de douche à l'endroit où vous voulez l'installer et marquez son emplacement au sol à l'aide d'un crayon. Pour assurer une bonne évacuation de l'eau, il faut prévoir une pente de 1% minimum. Il sera donc souvent nécessaire de rehausser le receveur de douche, pensez donc à poser aussi des repères sur le mur. De la même manière, marquez ensuite l'emplacement de la bonde, puis retirez le bac à douche. Raccordez la bonde aux canalisations d'évacuation via le flexible. Fixez celle-ci à l'aide d'un peu de mortier pour une fixation plus durable. Pour vous assurer que l'installation est bien étanche, versez un seau d'eau dans la bonde et assurez-vous qu'il n'y a pas de fuite.

Installer le receveur de douche

Si votre bac à douche doit être surélevé, commencez par poser les pieds ou le support. Prévoir 4 pieds pour un receveur standard. Ceux-ci peuvent être fournis avec le receveur, sinon vous pouvez aussi vous procurer des pieds réglables à vis. Si l'un des côtés de votre bac à douche mesure plus de 90 cm, comptez 5 pieds, certains fabricants en recommandent même 6 pour une stabilité optimale. Les pieds doivent être fixés au sol (ils peuvent être vissés ou collés). Posez ensuite le receveur sur le support et fixez la bonde (il s'agit généralement d'une vis) en veillant à ce que les joints d'étanchéité soient bien positionnés.

Poser les joints autour du receveur de douche

Autre règle à respecter : ne pas coller le receveur de douche au mur. Il est en effet indispensable de prévoir un joint périphérique de 5 mm tout autour du bac à douche. Vous pouvez installer ici ce qu'on appelle un fond de joint : il s'agit d'une sorte de bande en mousse que l'on pose entre le mur et le receveur de douche, qui permet de maintenir un écart régulier tout autour et par la suite de ne pas gaspiller de silicone puisqu'il évitera les pertes de matière. Utilisez de préférence un pistolet pour couler le joint le plus proprement possible et laissez-le sécher.

Poser les raccords de carrelage

Si vous souhaitez carreler le ou les murs entourant votre nouvelle cabine de douche, veillez à terminer la pose de la faïence de manière horizontale sur le bord du receveur et non sur le mur derrière celui-ci. L'eau s'écoulera ainsi directement dans le bac à douche, évitant les problèmes d'infiltrations. Il est là aussi indispensable de prévoir un joint en silicone de 5 mm entre le carrelage et le receveur de douche. Enfin, si votre bac à douche est surélevé, il faut boucher l'espace situé entre le sol et le bas du receveur. S'il est posé sur un support en polystyrène, le carrelage peut directement être posé dessus. S'il est sur un piétement, vous pouvez découper une bande de BA13 aux dimensions de l'espace à fermer, et la carreler une fois installée.

Choisir une pomme de douche adaptée

Attention à choisir une pomme de douche dont le débit est compatible avec la norme d'évacuation de votre receveur de douche. Si le débit est top important, votre bac à douche risque de peiner à évacuer l'eau de manière satisfaisante et de se transformer en piscine. Attention aussi aux receveurs de douche extra-plat : si l'on aime leur esthétique, l'eau aime y stagner. Dans ce cas, mieux vaut opter pour un receveur de douche avec un petit ressaut de quelques millimètres.  

Merci à Benoit Felten, Product Manager spécialiste douche chez Villeroy & Boch, pour ses conseils.