Pierre Paulin, une référence de la création française

Méconnu en France, Pierre Paulin compte parmi les designers les plus importants sur le plan international et en particulier aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Ses créations audacieuses ont influencé toute une génération.

Biographie

Date de naissance 09/07/1927
Lieu de naissance Paris
Pays France
Décès  13/06/2009

Pierre Paulin et ses influences

Pierre Paulin voue une fascination pour deux personnalités fortes : son oncle Georges Paulin, un ingénieur automobile et son grand-oncle, Frederik Balthazar Stoll, un sculpteur. Les deux hommes lui dévoilent un monde créatif, où sa seule limite est son imagination. Pierre Paulin se dirige donc naturellement vers un secteur artistique : la sculpture. Une blessure au bras met fin à ses projets. Il s'oriente alors vers le design et s'inscrit à l'école du Camondo, à Paris. Elève de l'ensemblier, Maxime Old, il rejoint, grâce à son appui, l'équipe bouillonnante de Marcel Gascoin. Les meubles de ce dernier s'inscrivent directement dans la lignée de l'esthétique scandinave. Pierre Paulin est ainsi amené à étudier de près les travaux des designers et architectes nordiques, dont ceux d'Alvar Aalto. Le designer français intègre, par la suite, le service de décoration des Galeries Lafayette. Il travaille sous la houlette de Geneviève Pons. En feuilletant les revues Interiors, il découvre le style des designers américains, dont Eames, Bertolia, Nelson et Albini.

Pierre Paulin, un designer avant-gardiste

L'envie de signer ses propres meubles est de plus en plus forte. Faute de trouver des éditeurs, Pierre Paulin se tourne vers son père. Cet appui financier lui permet d'exposer ses créations au Salon des Arts ménagers de 1953. Le succès est au rendez-vous. Thonet-France remarque son travail et lui commande une ligne de bureaux et assises dont fait partie son premier siège monocoque. L'entreprise hollandaise, Artifort, fait de Pierre Paulin un de ses partenaires vedettes. Elle lui offre une très grande liberté d'expression. Ses recherches sur la forme, la technique et les nouveaux matériaux donnent naissance à des sièges novateurs tout en courbe. Ils sont composés d'une coque en bois moulée rembourrée avec de la mousse et recouverte d'une housse en tissu extensible aux couleurs flashies. Par exemple, la chaise Mushroom, la Tongue Chair et la Ribbon Chair. En 1975, Pierre Paulin ouvre aux côtés de Maïa Paulin et Marc Lebailly, sa propre agence, ADSA. L'innovation est placée au centre des préoccupations comme le montre le fer à repasser Calor Jet Line 30, qui troque sa mythique paroi blanche pour de la couleur. Leur carnet d'adresses est impressionnant : Tefal, Villeroy & Bosch, Citroën, la SNCF, Jacob Delafon ou encore la Manufacture Nationale de Sèvres.

L'autre point fort de Pierre Paulin : l'aménagement intérieur

Pierre Paulin s'impose également dans un autre domaine : l'architecture d'intérieur. En 1967, il agence les bureaux de Christian Dior. En 1971, il décore des appartements privés du président Georges Pompidou. En 1975, il participe à la rénovation de la gare de Versailles Rive Gauche. En 1984, un autre président de la République fait appel à ses services : François Mitterrand. En 1986, il s'occupe de l'aménagement d'avions Airbus pour la compagnie Air Inter.

La retraite de Pierre Paulin est mise entre parenthèses

En 2005, la maison d'édition Habitat, dont le directeur artistique est Tom Dixon, réédite deux des sièges griffés Pierre Paulin : Amphys et Osaka. Cette mise en lumière de ses oeuvres lui redonne le goût de la création. Pierre Paulin donne un coup de jeune et améliore ses anciens produits pour des grands groupes tels que Magis, Perimeter et Ligne Roset. Il en crée également de nouveaux.

Pierre Paulin, un designer primé

Pierre Paulin collectionne les récompenses dont le Chicago Design Award et le Grand Prix National de la création industrielle. L'Angleterre le gratifie, en 2009, du très prestigieux titre, l'Honorary Royal designer for Industry. De plus, ses oeuvres figurent parmi les collections des musées du monde entier : le MoMa de New York, le Victoria and Albert Museum de Londres ou le Centre Pompidou à Paris.

Actualités