10 astuces pour réussir sa brocante

Ce week-end, c'est décidé, vous partez faire une brocante en espérant trouver de bonnes affaires. Pour ne rien oublier et ne pas passer à côté de l'occasion du siècle, suivez ces quelques conseils pratiques.

10 astuces pour réussir sa brocante
© Iakov Filimonov/123RF

Le printemps est traditionnellement la période de lancement des brocantes dans toute la France. Que vous soyez une adepte de ces journées passées à chercher merveilles et bonnes affaires ou que vous aimiez juste vous promener dans cette ambiance conviviale, il y a quelques trucs à connaître. Alors, avant de partir de la maison, faites le point et regardez si vous avez pensé à tout : sacs, loupe, mètre, bonnes chaussures... Sur place aussi, quelques règles existent. Pour bien marchander, il faut connaître la valeur des choses. Et certaines attitudes trop enthousiastes sont à éviter lorsque vous craquez sur un objet si vous ne voulez pas voir son prix s'envoler. Pour pouvoir chiner en toute liberté, faites au plus simple côté habits. Cela vous évitera de devoir porter pull et manteau tout au long de la brocante !

Repérer et vérifier les dates des brocantes

Avant toute chose, l'essentiel est de ne pas se déplacer pour rien. Alors pensez à vérifier que la brocante a bien lieu si vous ne voulez pas être déçue en arrivant sur place. Les moyens ? Appeler la mairie, consulter les sites spécialisés ou encore regarder sur l'affiche s'il n'y a pas de numéro de renseignements. Ce serait dommage de faire le déplacement pour rien et vous risquez peut-être de passer à côté d'un autre vide-grenier se déroulant dans une autre ville !

Penser à prendre de la monnaie

Imaginez que vous trouviez le meuble dont vous rêvez, mais au moment de payer, vous vous rendez compte, dépitée, que vous n'avez pas de monnaie. Une brocante n'est pas une grande surface et la carte bleue ne marche pas ! En plus, avoir du liquide sur soi permet plus facilement de marchander : en fin de brocante, si vous dites au vendeur que vous n'avez plus que cette somme sur vous, il y a des chances qu'il vous laisse l'objet escompté à un prix cassé.

Ne pas se garer trop loin

Cela peut paraître inutile mais essayer de garer sa voiture le plus près possible de la brocante peut avoir un avantage certain. Vous vous en rendrez vite compte en fin de journée lorsque vous aurez les bras chargés de trouvailles et que vous n'aurez que quelques mètres à faire pour les déposer dans le coffre de votre voiture. Pensez bien à vider ce dernier au préalable. Les plus prévoyantes penseront aussi aux câbles ou tendeurs afin de fixer sur le toit les meubles plus imposants. Juste au cas où...

S'habiller léger

Partir pour la journée sur une brocante signifie réfléchir aux moindres détails qui pourraient vous empêcher de passer un bon moment. Et les vêtements en font partie. Aux beaux jours, inutile de prendre pull et manteau car vous aurez sûrement besoin au bout d'un moment de les porter sous le bras. Au final, ils vous embarrasseront plus qu'autre chose et vos mains ne seront plus libres pour dénicher les bonnes affaires. Côté chaussures aussi, optez pour des modèles confortables si vous voulez éviter les ampoules.

Emporter des sacs

On ne le dira jamais assez mais les sacs, cabas et autres chariots roulants seront vos alliés pour parcourir brocantes et vide-greniers. En général, les vendeurs en ont quelques-uns en début de journée, mais ils n'en fournissent pas toujours. Pour vous faciliter la tâche, il est donc préférable de compter sur vous-même. Dans un sac à dos, mettez-en plusieurs petits afin de trimbaler toutes les merveilles que vous aurez trouvées dans la journée. Une loupe peut également vous être utile.

Ne pas se précipiter sur un objet

En passant à côté d'un stand, vous apercevez un objet qui vous plaît. Un conseil : ne vous précipitez pas dessus avec un grand sourire en criant que c'est génial et que vous en rêviez ! Car devant votre enthousiasme, le vendeur pourrait être tenté d'augmenter son prix de base. Alors prenez du recul et regardez-le bien. Vous pouvez même vous éloigner un peu en disant qu'il est un peu trop cher pour vous et revenir par la suite.

Avoir les dimensions en tête

Vous piétinez depuis des heures et vous tombez enfin sur le meuble rêvé. Mais la seule chose qui vous fait hésiter : ses dimensions. Est-ce qu'il rentrera dans votre intérieur à l'endroit où vous l'imaginiez ? A force d'hésiter, vous décidez avec regret de ne pas l'acheter. Alors pour éviter ce questionnement, si vous avez une envie précise, prenez les dimensions exactes avant de partir de chez vous, et notez-les sur un carnet ou dans votre téléphone. Et glissez un mètre dans votre poche...

Bien regarder l'objet

Avant d'acheter un objet dans une brocante, il est important de vérifier qu'il n'a pas de défauts et qu'il est bien complet. Cela pourrait faire baisser son prix. Si des réfections sont nécessaires, il faut avoir en tête que cela vous coûtera de l'argent par la suite. Pensez également à regarder si l'objet n'est pas signé car là encore ce serait une indication sur sa valeur.

Penser à marchander

Sur une brocante, le fait de marchander paraît être une évidence. Effectivement, cela est naturel mais il y a quand même certaines choses à respecter. Lorsque vous marchandez avec le vendeur, faites-le gentiment et avec le sourire. Cela ne doit pas être un dû. Par contre, pour le faire de manière correcte, il est important de connaître la valeur des choses. Parfois, le vendeur ne pourra pas descendre le prix en dessous d'une certaine limite.

Connaître l'argot des brocanteurs

Dernier point, pour faire des affaires et passer un bon moment, il faut également connaître quelques termes spécifiques. Il n'est pas nécessaire d'apprendre tout le vocabulaire du brocanteur par cœur mais pouvoir discuter de choses précises avec lui et entamer la conversation ne peut que jouer en votre faveur. Par exemple, le terme "dérouiller" signifie tout simplement "réaliser la première vente de la journée".