Nettoyer du rotin

Que vous les ayez chinés ou achetés neufs, vos meubles et votre petite déco en rotin ont besoin d'être chouchoutés ! Suivez le guide pour nettoyer du mobilier en rotin et prolonger ainsi sa durée de vie.

Nettoyer du rotin
© Dmitry Fedorov/123RF

Vous craquez régulièrement pour des pièces déco en rotin, oui mais voilà, les années passent et elles auraient besoin d'un bon nettoyage ! Quel que soit le meuble ou l'objet déco et la nature du rotin (naturel, synthétique ou un mélange des deux), assurez-vous tout d'abord de bien le dépoussiérer à l'aide de l'aspirateur dans un premier temps, puis avec un petit plumeau qui se faufilera sans peine dans le moindre recoin. Pour les poussières et saletés particulièrement rebelles, n'hésitez pas à utiliser une brosse à dents et même une pince à épiler qui vous aidera à les retirer facilement. S'il s'agit d'un nettoyage auquel vous procédez régulièrement, vous pourrez simplement utiliser une eau un peu savonneuse avec une éponge propre, que vous rincerez à l'eau claire. Vous ferez ensuite sécher à l'air libre et à l'abri du soleil pour le rotin synthétique et au sèche-cheveux pour le rotin naturel.

Cas du rotin noirci ou moisi

Si votre mobilier en rotin fait grise mine, il vous suffira de le frotter à l'aide d'une éponge trempée dans un mélange d'un litre d'eau froide et de cinq cuillères à soupe d'eau oxygénée, puis de le rincer à l'eau claire. Laissez sécher à l'air libre (mais pas au soleil !) si le rotin est synthétique, mais accélérez la manœuvre avec du rotin naturel en utilisant un sèche-cheveux. Si vous souhaitez qu'il reprenne également un aspect brillant, utilisez alors un mélange de cinq cuillères à soupe d'huile de lin et d'une cuillère à soupe d'essence de térébenthine, que vous appliquerez à l'aide d'un chiffon propre.

Vous avez repéré des taches de moisi ? Frottez-les sans tarder avec une éponge trempée dans un tant pour tant d'ammoniaque et d'eau froide, ou d'un quart de vinaigre blanc mélangé à trois-quarts d'eau froide. Rincez et faites sécher. Pour protéger vos meubles en rotin et éviter qu'ils ne deviennent rapidement grisâtres, vous pouvez appliquer un vernis de protection. A vous de voir si le rendu brillant a vos faveurs ou non.

Cas du rotin recouvert de vernis

Si le rotin a été verni auparavant, la recette n'est pas plus compliquée : de l'eau savonneuse à laquelle vous aurez ajouté un peu d'ammoniaque, le tout appliqué énergiquement avec une brosse pas trop dure. Vous essuierez ensuite votre meuble ou objet déco à l'aide d'un chiffon propre. Quand il sera bien sec, vous pourrez alors éventuellement appliquer de nouveau une couche de vernis incolore pour améliorer sa protection.

Cas du rotin blanc

Pour que votre mobilier en rotin blanc retrouve son éclat d'antan, mélangez deux cuillerées à soupe de citron dans un litre d'eau et frottez énergiquement avec une brosse sur l'ensemble du rotin, en insistant sur les taches grises et noires. Et si vous ne pouvez vraiment pas récupérer sa blancheur originelle, vous pourrez toujours repeindre votre meuble à l'aide d'une peinture spécialement adaptée.

Nettoyer du rotin avec du bicarbonate de soude 

Une recette écolo comme on les aime : le bicarbonate de soude, cet ingrédient naturel et multicarte, peut aussi faire des miracles pour le rotin présent dans votre déco ! Mélangez-en quatre cuillerées à soupe dans un litre d'eau tiède, et nettoyez le rotin avec une éponge. Rincez à l'eau claire puis faites sécher à l'air libre et à l'ombre pour le rotin synthétique, et à l'aide d'un sèche-cheveux pour le rotin naturel.

Dernière astuce : pour que vos assises en rotin ne grincent pas, veillez à les nourrir régulièrement grâce à de l'huile de lin appliquée directement en petite quantité sur un chiffon doux et propre.