Comment choisir sa couette ?

Grammage, composition synthétique ou naturelle, taille sont autant de critères à prendre en compte au moment d'acheter votre couette. Suivez le guide en fonction de votre profil et vos besoins.

Comment choisir sa couette ?
© Julija Sapic/123RF

Choisir sa couette va dépendre de vos besoins, votre budget, vos possibles allergies et habitudes de sommeil. Mais avant de passer en revue les différents modèles et caractéristiques, quelques points généralistes, qui s'appliquent à tous. Pour un confort d'utilisation et d'entretien, choisissez un modèle qui est lavable et pas trop lourd, afin de pouvoir le laver vous-même à domicile. Il faut donc s'intéresser au grammage : pour un même pouvoir isolant, une couette en duvet est plus légère qu'une couette synthétique. Les couettes en duvet sont aussi, de manière générale, plus coûteuses que les couettes synthétiques.

Concernant la taille, faites en fonction de votre lit et de si vous êtes du genre à vous rouler dans la couette sans laisser un bout à votre partenaire. Mais au minimum - pour des raisons de confort de d'esthétique - veillez à ce qu'elle dépasse de 20 à 40 cm de chaque côté du lit

Grammage d'une couette

Au niveau du grammage, plus une couette naturelle a de duvet et plus elle est légère. Prenons l'exemple d'une couette avec 90 % de duvet, cette dernière aura un grammage de 180 g/m² pour un usage estival et 270 g/m² environ pour un usage hivernal. Les couettes synthétiques sont légèrement plus lourdes. Elles varient de 200 g/m² pour un modèle été à plus de 400 g/m² pour un modèle hiver. Les modèles synthétiques les plus chauds peuvent même atteindre les 500 g/m². Ils sont malheureusement plus difficilement lavables.

Couette chaude pour l'hiver

S'il n'est plus nécessaire de changer de couette en fonction des saisons, nombreux sont ceux qui aiment avoir une couette plus chaude et épaisse durant l'hiver. Ainsi, misez sur des couettes plus lourdes (rapportez-vous donc au grammage) et chaudes, telles que celles en duvet d'oie ou de canard ou des modèles synthétiques. Nombreux d'entre eux sont anti-transpiration ou dotés d'une technologie de thermorégulation, permettant d'avoir chaud en hiver tout en évitant les suées. Mais globalement, les couettes en matière naturelle régulent mieux la température. 

Couette fine pour l'été

La couette d'été, plutôt fine avec son grammage autour de 180 g/m², permet de couvrir et de réchauffer de façon minime. Comme celle d'hiver elle peut être synthétique ou naturelle et jouir de différents traitements (anti-acariens, antibactériens ou antifongiques). 

Couette 4 saisons

Pour des raisons économiques et pratiques, certains choisissent la couette 4 saisons composées d'une couette légère - idéale pour l'été - et d'une autre plus épaisse, idéale à l'automne. Lors de la saison froide, il suffit de rassembler les deux pour profiter d'une couette chaude. Ces couettes peuvent être en matière synthétique comme en duvet. 

Couette en duvet

Si elle représente que 20 % des ventes de couettes, c'est surtout en raison de son prix, bien plus élevé que celui d'une couette synthétique (et aussi de plus en plus pour des raisons éthiques). En plumes d'oie ou de canard, la couette naturelle est coûteuse mais elle présente de nombreux avantages : plus durable, un gonflant plus appréciable et une meilleure régulation de la chaleur. Aussi, elle n'a besoin d'être lavée qu'une fois par an, comparée à celle synthétique qui ira en machine deux à trois fois par an. 

Couette en soie

Produit haut de gamme, la couette en soie est durable dans le temps et à l'avantage d'être anti-acariens et hypoallergénique naturellement. Elle régule aussi parfaitement la température malgré sa finesse. Son entretien est délicat et son prix assez élevé (comptez entre 200 euros et 400 euros la couette). Soyez vigilant sur la qualité de la soie choisie pour fabriquer la couette. 

Couette synthétique

Il s'agit de la couette la plus vendue et populaire. Bon marché, elle nécessite cependant d'être changée plus régulièrement qu'une couette de qualité supérieure. Mais les innovations technologiques en matière de fibres permettent de créer des couettes qui répondent aux besoins et envies de tous : anti-acariens, hypoallergénique, thermorégulation, légèreté, gonflant durable, etc. Concernant le confort, des progrès remarquables ont été accomplis. Aujourd'hui, le garnissage en fibres de flocons, contrairement à celui en nappe, est très proche d'un garnissage naturel, les risques d'allergie en moins. Elles permettent également de se réchauffer très vite même s'il est prouvé qu'elles entraînent une transpiration plus abondante. Le synthétique présente aussi d'autres avantages : ce sont des produits légers et faciles d'entretien.

Couette anti-acariens

En cas de problème de santé et d'allergies aux acariens, les couettes synthétique sont à privilégier. Il existe aussi des produits soumis à des traitements antibactériens ou antifongiques. Pour s'y retrouver, il faut savoir que ces différents traitements sont regroupés sous un seul label "Microstop". Via un traitement chimique ou naturel (huile de Neem par exemple), de nombreux modèles existent. Côté entretien, veillez à ce que la couette puisse être lavée à 60 degrés, la chaleur tuant les acariens.  

Taille de la couette

La taille idéale de votre couette va dépendre de la taille de votre lit, le confort souhaité (ajusté ou enveloppant) et l'esthétique recherchée. De façon générale, comptez environ 20 à 40 cm de plus de chaque côté du lit. Naturellement, plus la couette sera grande, plus son prix sera élevé. Généralement les tailles vont de 140 x 200 cm pour un lit simple à 240 x 280 cm pour un matelas King Size. 

Quand changer de couette ?

Contrairement à ce qui était conseillé il y a quelques années encore, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir une couette "été" et une autre pour l'hiver. En pratique, nos habitations sont de plus en plus isolées, notamment grâce à des climatisations réversibles ou autres, ce qui fait qu'il est possible de garder la même couette toute l'année. Toutefois, pour des raisons de confort et de santé, il est recommandé d'en changer régulièrement, en fonction du type de garnissage : tous les 4 ans en moyenne pour du synthétique, ou tous les 10 ans environ pour une couette au garnissage naturel.